Ecrit par Loizaïck • Le 10/01/2020

Mieux conduire pour moins consommer

Saviez-vous qu’en prenant quelques bonnes habitudes, vous pouvez vraiment diminuer votre consommation de carburant  ? Découvrez 6 astuces à mettre en œuvre.

6 astuces pour moins consommer en roulant mieux

Qu’il s’agisse de penser à votre budget ou au bien-être de notre chère planète, moins consommer en roulant vous semble être une nécessité ? À nous aussi ! C’est pourquoi nous avons réuni 6 astuces à mettre en pratique au quotidien pour limiter votre consommation de carburant.

1. Faire preuve de constance

Pour faire des économies en roulant, mieux vaut éviter d’alterner coups d’accélérateurs et coups de frein. Ne cherchez donc pas à doubler à tout prix celui qui roule légèrement en dessous de la vitesse autorisée. Repartez tranquillement à la sortie d’un rond-point ou après un dos d’âne. En ville, regardez loin pour anticiper les obstacles et la signalisation, tels que les feux ou les piétons qui traversent. Vous pourrez ainsi anticiper et ralentir plutôt que d’avoir à vous arrêter complètement pour repartir ensuite. Imaginez que vous transportez quelque chose de fragile, cela vous aidera à favoriser une conduite douce plutôt qu’une conduite sportive. Avec cette astuce, vous économiserez jusqu’à 20 % de carburant selon le modèle de votre voiture, sans compter vos plaquettes de frein dont la durée de vie sera améliorée.

2. Être dans les bons rapports

Entre 3 000 et 3 500 tours/minute, le moteur consomme beaucoup plus de carburant. C’est pourquoi il est préférable de changer de vitesse dès 2 000 tours/minute avec un diesel ou 2 500 tours/minute avec une essence. Pour moins consommer, il vaut mieux être en léger sous-régime sur une vitesse plus haute qu’en surrégime sur une vitesse plus basse. L’idéal reste cependant d’écouter votre véhicule pour être dans les bons rapports.

3. Couper le moteur à l’arrêt

S’il y a une règle à suivre de manière systématique, c’est celle-ci : « À l’arrêt pour plus d’une minute, je coupe le moteur. » Par conséquent, on l’arrête pour envoyer un texto, consulter le GPS ou pour les feux de travaux qui affichent un temps supérieur à 1 minute. À noter que si votre véhicule est équipé du système Start and Stop, il le fait tout seul à chaque arrêt. Vous n’avez donc pas besoin d’y penser.

4. Maîtriser l’utilisation de la climatisation

S’il y a une option sur un véhicule qui impacte directement la consommation de carburant, c’est bien la climatisation. Pour éviter de consommer inutilement, il suffit de respecter quelques principes : Ne l’allumez pas dès le démarrage de la voiture, car elle n’est efficace qu’après quelques minutes ; S’il fait très chaud, ou que votre voiture était garée en plein soleil, prenez quelques minutes pour bien l’aérer avant de partir. Vous pourrez ainsi faire tomber la température dans l’habitacle et aurez moins besoin de climatiser. Ciblez un maximum de 5 °C de moins que la température extérieure, cela vous suffira pour être bien tout en évitant de surconsommer. Par ailleurs, en l’éteignant dès que possible, sachez que vous pouvez réaliser une économie allant jusqu’à 30 % de carburant en ville et 15 % sur une route de type départementale ou nationale.

5. Vérifier la pression des pneus

Rouler avec des pneus sous-gonflés peut générer une surconsommation de carburant de l’ordre de 4 %. C’est pourquoi il est conseillé de vérifier à peu près tous les mois ou tous les 500 km la pression des pneus. D’autre part, si vous devez rouler avec un véhicule chargé, comme pour un départ en vacances ou un déménagement, vous pouvez légèrement surgonfler les pneus pour limiter la surconsommation due au poids. Outre une meilleure maîtrise de la consommation de carburant, des pneus bien gonflés s’usent moins vite et offrent une meilleure tenue de route. Encadré : Éliminer l’inutile pour alléger votre véhicule Vider le coffre, enlever les jouets des enfants, les vestes qui traînent et tout ce qui n’est pas utile permet d’alléger le véhicule et de moins consommer. Les pneus s’en portent mieux également.

6. Favoriser l’aérodynamisme du véhicule

Votre véhicule bénéficie d’une coupe plus ou moins aérodynamique. Cependant, en modifiant certains paramètres, vous diminuez cet aérodynamisme et augmentez de ce fait la consommation de carburant. Ainsi, rouler avec les fenêtres ouvertes sur l’autoroute représente 5 % de carburant en plus. De la même façon, une galerie de toit vide peut provoquer une surconsommation jusqu’à 10 %. Il en va de même pour un véhicule endommagé, notamment à l’avant. Un parechoc avant cassé, par exemple, présente une prise d’air qui impacte l’aérodynamisme du véhicule. Il est donc fortement conseillé de vite en changer. Encadré : Ticket Fleet Pro, la carte qui fait faire des économies sur le carburant Avec la carte Ticket Fleet Pro, vous trouvez rapidement une station-service proche de votre emplacement. Et grâce aux réductions accordées par les stations membres du réseau, vous profitez d’un tarif avantageux. En adoptant ces nouvelles habitudes, vous verrez rapidement un impact sur votre consommation de carburant. Cependant, sachez que vous favoriserez aussi la longévité de votre véhicule.