Ecrit par Loizaïck • Le 22/05/2020

Quelle est la tendance du marché des consignes ?

Les conciergeries ont longtemps été associées au secteur du luxe, car leur premier but était de permettre aux clients des hôtels de bénéficier de services spécifiques. Aujourd’hui, ce type de prestations s’est démocratisé jusqu’à se répandre dans les entreprises. De nouvelles tendances se dessinent, revisitant des offres traditionnelles comme le pressing, notamment grâce au numérique. Panorama d’un marché en plein essor.

RSE . Management. dematerialisation

Le principe d’une conciergerie d’entreprise

Il s’agit de proposer, aux salariés d’une même entreprise, des services du quotidien sur leur lieu de travail. Ces prestations sont très variées : blanchisserie et retouches de vêtements, livraison de courses, prise de réservations, entretien de voitures, garde d’enfants, coiffure, esthétique… Pour cela, l’entreprise s’appuie sur un réseau de professionnels auprès duquel elle souscrit un abonnement. Les salariés paient seulement les prestations auxquelles ils ont recours.

 

Faire gagner du temps à ses employés 

Les avantages de la conciergerie d’entreprise sont multiples et bénéficient autant aux employés qu’à l’employeur en améliorant les conditions de travail. En effet, les salariés gagnent du temps puisque ce sont les services qui viennent à l’entreprise et non plus les employés qui se déplacent. Plus besoin de finir plus tôt pour passer au pressing ou faire les courses, par exemple, c’est le prestataire qui vient prendre et déposer le linge ou qui livre les achats. Selon une étude Xerfi, 62 % des salariés règlent leurs affaires personnelles au travail. La mise en place d’une conciergerie d’entreprise participe souvent d’une politique de ressources humaines attentive à la qualité de vie et au bien-être au travail. Le gain de temps pour le salarié est une source de stress en moins, il est ainsi plus efficace dans ses tâches professionnelles.

 

Des avantages pour les salariés

De plus, la conciergerie propose souvent une gamme large de prestations, mais l’utilisateur n’a qu’un seul interlocuteur, ce qui facilite la communication. Pour le salarié, les prix sont conformes à ceux du marché, car la surfacturation est interdite (c’est l’entreprise qui assume le surcoût lié au service). Enfin, l’employé peut aussi recourir à des CESU (chèque emploi service universel) qui lui permettent des déductions fiscales. Depuis 2005, la défiscalisation des services à la personne permet aux entreprises de compenser les dépenses occasionnées par la mise en place d’une conciergerie par un crédit d’impôt sur les sociétés de 25 %.

 

Les services de conciergerie en plein essor

La conciergerie d’entreprise est courante dans les pays anglo-saxons (30 % des salariés concernés), mais encore peu répandue en France (environ 1 % des salariés). Traditionnellement pensées pour les grandes entreprises, les conciergeries se démocratisent et s’adressent de plus en plus aux PME-PMI en adaptant leur modèle économique. Elles mutualisent notamment leur offre entre plusieurs sociétés d’un même secteur géographique pour amortir les coûts. De leur côté, les acteurs traditionnels de l’externalisation de services élargissent leur offre à ces prestations.

Selon l’étude Xerfi, le chiffre d’affaires global des conciergeries d’entreprise de 50 millions d’euros a cependant déjà doublé entre 2011 et 2017. C’est le signe d’un intérêt grandissant des employeurs pour ce type de service et d’une maturité certaine du secteur, même si l’évolution des comportements entraîne des ajustements permanents de l’offre. 

Certaines sociétés voient dans la conciergerie d’entreprise une manière de s’inscrire dans une démarche de responsabilité sociétale (RSE) en travaillant sur l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle. D’autres sont motivées par la fidélisation, notamment des cadres. La présence d’une conciergerie est pour les candidats à l’embauche un critère important. Loin d’être uniquement un outil de confort, ce service permet en effet aux employés de se consacrer pleinement à leur travail en déléguant les tâches du quotidien.

 

De nouveaux segments de marché

On observe sur le marché une spécialisation et une personnalisation de plus en plus poussée des prestations proposées. En plus des domaines classiques (blanchisserie, garde d’enfants, livraison), on trouve par exemple des services plus inattendus. Ainsi, la conciergerie peut être amenée à :

  • prendre en charge l’accueil des locataires, (les états des lieux d’entrée et de sortie, les visites…) lorsque le salarié dispose de logements à louer ou qu’il veut vendre son bien ;
  • apporter une assistance administrative (démarches, rédaction de courriers…) ;
  • gérer des livraisons, (récupérer des colis sur le lieu de travail ou en consigne de retrait/dépôt) ;
  • organiser des événements personnels ou des voyages ;
  • être un assistant personnel pour gérer des rendez-vous médicaux, des réservations dans un restaurant ou la recherche d’un cadeau.

 

La conciergerie se réinvente grâce au numérique

Traditionnellement, la conciergerie fonctionnait sur le modèle des hôtels. Le service existe physiquement dans l’entreprise, il est nécessaire d’y dédier un local et un personnel affecté au traitement des demandes des salariés. Les progrès technologiques permettent de plus en plus, la dématérialisation des conciergeries, et facilitent leur mise en place. La commande de prestations se fait via une plateforme dédiée sur Internet ou une application mobile, à l’instar des pressings en ligne. L’entreprise, de son côté, peut aménager un espace avec des casiers connectés pour que le concierge puisse réaliser sa prestation sans même avoir un contact physique avec le salarié.

Des solutions alternatives comme CleanWay permettent de proposer des prestations de blanchisserie sans mettre en place une logistique complexe de conciergerie d’entreprise. Grâce à une carte prépayée et un réseau de pressings partenaires, le salarié peut ainsi bénéficier d’un service de proximité.

Le numérique a permis également de mettre en réseau les conciergeries. Autrefois concentrée sur les grandes villes, la conciergerie peut ainsi déployer géographiquement son offre sur tout le territoire en fédérant des acteurs locaux sur le modèle de la franchise. Elle s’appuie sur des services de proximité, garantissant la pérennité du tissu économique local.

Le marché de la conciergerie d’entreprise conserve un excellent potentiel de croissance, car il s’appuie sur un élément essentiel : le bien-être au travail. Il bénéficie également de l’essor des services à la personne. Si les acteurs traditionnels de la conciergerie continuent de dominer le marché, le numérique permet de proposer des services innovants qui répondent aux attentes d’immédiateté d’une génération ultra-connectée.

Quelle est la tendance du marché des consignes ?