Ressources Humaines

Tenues professionnelles : un nettoyage renforcé depuis la crise sanitaire

Les autorités de santé publique ont établi des recommandations concernant le nettoyage des tenues professionnelles pour limiter les risques de propagation de coronavirus.
#CleanWay #Vêtements professionnels #Entretien vêtements professionnels
07 mai 2021
nettoyage-tenues-professionnelles

Après l’évaluation des risques d’exposition à la Covid-19, les mesures de prévention en matière de protection de la santé et de la sécurité au travail ont été renforcées. Les autorités de santé publique ont notamment établi des recommandations en ce qui concerne le nettoyage des tenues professionnelles pour limiter les risques de propagation du virus.  

Entretien des vêtements de travail : quelle réglementation ? 

Un nettoyage à la charge de l’employeur 

Tout article d’habillement exigé par l’employeur et porté pour l’usage professionnel est considéré comme tenue professionnelle. Un vêtement professionnel est soumis à des lois qui dictent son usage ainsi que les modalités d’entretien. Pour être qualifiés ainsi, les vêtements professionnels répondent à des objectifs précis. Ceux-ci sont liés à l’entreprise et peuvent être d’ordre :  

  • commercial ; 

  • sanitaire ; 

  • sécuritaire (comme les équipements de protection individuelle).  

Pour être reconnues comme tenues professionnelles, elles ne peuvent pas être portées en dehors de l’activité liée à l’emploi. 

La prise en charge de l’entretien des tenues professionnelles par l’employeur est une obligation, selon les articles R. 4412-19 et R. 4323-95 du Code du travail. 

Ce que dit la loi sur les obligations de l’employeur  

L’article R. 4412-19 stipule que « l'employeur assure l'entretien des équipements de protection individuelle et des vêtements de travail. Lorsque l'entretien est réalisé à l'extérieur de l'établissement, le chef de l'entreprise chargé du transport et de l'entretien est informé de l'éventualité et de la nature de la contamination, ainsi que de ses dangers, conformément aux règles de coordination de la prévention prévue à l'article R. 4511-5. » 

Selon l’article R. 4323-95, « les équipements de protection individuelle et les vêtements de travail mentionnés à l'article R. 4321-4 sont fournis gratuitement par l'employeur qui assure leur bon fonctionnement et leur maintien dans un état hygiénique satisfaisant par les entretiens, réparations et remplacements nécessaires. » 

Les modalités de cette prise en charge 

Il existe plusieurs solutions pour la prise en charge du nettoyage des tenues professionnelles. L’employeur est libre de déterminer les modalités de l’entretien. Ce dernier peut ainsi :  

  • Octroyer une prime de nettoyage ou effectuer un remboursement des frais d’entretien sur justificatif de dépense professionnelle. 

  • Opter pour la solution de la blanchisserie en interne, avec la mise à disposition de machines à laver pour les collaborateurs. 

  • Faire appel à une société de prestation de service externe à l’entreprise. Dans ce cas, un partenariat avec un pressing ou une blanchisserie est souvent l’option privilégiée. 

Pour équiper leurs salariés en toute sérénité, certaines entreprises préfèrent louer les tenues professionnelles. Les sociétés qui proposent ces services s’occupent aussi bien de la location du linge que de son entretien. 

Un entretien nécessaire en prévention de la propagation de la Covid-19 

Nettoyage des tenues de travail : les recommandations 

Depuis le début de la crise sanitaire, le nettoyage des tenues professionnelles est devenu l’un des moyens de prévention privilégiés pour limiter les risques de propagation du virus entre le travail et le domicile. Selon le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (Center for Disease Control), la Covid-19 pourrait survivre plusieurs heures sur les tissus, voire plusieurs jours dans le cas du polyester, par exemple (1). De plus, les vêtements seraient relativement sujets à l’exposition aux gouttelettes respiratoires, et présenteraient ainsi un risque accru de contamination.

Ainsi, pour réduire le risque de transmission du coronavirus, des recommandations ont été transmises aux entreprises et à leurs salariés. Assurer le respect de ces procédures de désinfection est indispensable pour la sécurité des travailleurs. Le HCSP (Haut conseil de la santé publique) attire notamment l’attention sur la nécessité d’un lavage quotidien des vêtements portés au travail à une température de 60 °C au minimum. Il recommande également un cycle de lavage d’une durée d’au moins 30 minutes pour augmenter l’efficacité du nettoyage, ou de la désinfection si celle-ci est nécessaire. Ces préconisations sont d’autant plus importantes si les personnes exercent des professions exposées aux risques sanitaires (contact avec d'autres personnes sans possibilité de distanciation physique ou contact avec des équipements). 

La solution Edenred : la carte CleanWay 

Pour offrir une solution de gestion simple et efficace pour l’entretien des vêtements professionnels, Edenred a instauré la carte CleanWay. Elle affiche des avantages, tant pour l’employeur que pour ses collaborateurs. 

La carte Cleanway bénéficie d’un réseau de 1 300 pressings partenaires, en France ainsi que dans les départements d’outre-mer. De cette façon, les entreprises se trouvent assurément à proximité d’un pressing travaillant en partenariat avec CleanWay. 

Le budget annuel établi en amont par l’employeur est facilement respecté. Grâce aux tarifs préférentiels prévus par Edenred, la carte permet une maîtrise du budget alloué à l’entretien et au nettoyage des tenues des travailleurs. 

Cette solution est entièrement personnalisable. Elle donne les moyens de choisir le vestiaire, mais aussi d’ajuster le plafond de la carte en fonction des besoins de chaque collaborateur. Le suivi des dépenses et le pilotage des fonctionnalités, comme la localisation des pressings, se font depuis l’espace client dédié. 

Les bénéficiaires de la carte profitent d’un suivi de leur consommation en temps réel avec la possibilité de consulter le solde de leur crédit de points. La carte CleanWay leur permet de ne pas avoir à effectuer l’avance des frais et d’éviter les démarches administratives auprès des services RH pour le remboursement. 

  

La crise sanitaire vécue par la population depuis plusieurs mois a modifié leurs comportements, tant au niveau personnel que professionnel. L’épidémie de coronavirus a notamment mis en exergue l’importance d’appliquer certaines mesures d’hygiène et d’entretien, comme le nettoyage des vêtements de travail. Depuis le 1er septembre 2020, un protocole national précisant les consignes de nettoyage et de désinfection en entreprise doit être appliqué pour préserver la santé et la sécurité des travailleurs. Consultable sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, sa mise en place permettrait d’accentuer la lutte contre la Covid-19. 

 

1 https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/combien-de-temps-le-coronavirus-survit-il-sur-les-surfaces-inertes_3871801.html