comment-dejeuner-travail-confinement

Ecrit par • Le 16/11/2020

Restaurants d’entreprise ou interentreprise fermés : comment déjeuner pendant le confinement ?

La crise sanitaire a contraint certaines entreprises à fermer leurs restaurants d’entreprise ou interentreprises. Quelles sont les solutions pour que les collaborateurs puissent continuer à déjeuner sur place ?

Ticket Restaurant . ticket restaurant. RSE. Digitalisation. Déjeuner

Pendant le reconfinement, même si le télétravail est privilégié, de nombreux salariés maintiennent leur activité dans les locaux de l’entreprise. Lors de la pause méridienne, la plupart d’entre eux déjeunent sur le lieu de travail. Cependant, la crise sanitaire a contraint certaines entreprises à fermer leurs restaurants d’entreprise ou interentreprises. Quelles solutions existent pour que les collaborateurs puissent continuer à déjeuner sur place ?

Le frigo connecté, une nouvelle façon de déjeuner

Les frigos connectés permettent de déjeuner au travail sans avoir besoin de quitter les locaux de l’entreprise. Ces offres ont émergé bien avant la crise sanitaire, mais la fermeture des restaurants d’entreprise ou interentreprises et des établissements traditionnels favorise aujourd’hui leur essor.

Le frigo connecté est une sorte de distributeur automatique amélioré, sur le même principe que celui dans lequel on peut acheter des sandwiches et des boissons. Ces derniers délivrent des plats préparés à partir de produits frais ou des assiettes récupérées chez des restaurateurs partenaires. Chaque salarié peut venir acheter son repas dans cette vitrine réfrigérée quand il le souhaite. Il peut le consommer dans son bureau ou dans une salle de pause. Certains modules sont proposés avec un micro-ondes intégré.

Il s’agit d’une alternative au restaurant d’entreprise pour un coût 2 à 4 fois inférieur (1). Ce système permet en outre de dématérialiser le paiement en facilitant le recours à la carte Ticket Restaurant, puisque la plupart des opérateurs acceptent ce mode de paiement. L’avantage : l’employeur peut continuer à subventionner par le biais de Ticket Restaurant les déjeuners de ses collaborateurs.

L'essor du déjeuner prêt à emporter

Les chaînes de restauration rapide et autres spécialistes de la vente à emporter sont sur-sollicités dans ce contexte de fermeture des restaurants traditionnels. Néanmoins, la plupart des acteurs se sont organisés pour continuer à assurer leur service, avec des protocoles sanitaires renforcés. La vente en drive est également toujours possible. Il est recommandé de passer commande au préalable par le biais de l’application mobile ou le site de l’établissement pour éviter les files d’attente.

De nombreux restaurants traditionnels, fermés pour les repas sur place, assurent un service de plats à emporter (Click’n Collect) qui leur permet de poursuivre leur activité. Les salariés peuvent passer leur commande par téléphone, par e-mail ou via le site Internet. Certains restaurateurs se sont regroupés sur des plateformes permettant la prise de commandes en ligne. Le retrait s’effectue directement au restaurant, avec un règlement dématérialisé (paiement sans contact ou carte Ticket Restaurant).

La cantine digitale livre sur le lieu de travail des repas froids ou chauds

La livraison de repas connaît en ce moment une croissance exponentielle, portée par le confinement. Traditionnellement tournés vers la livraison à domicile, certains opérateurs proposent de livrer aussi sur le lieu de travail. Des sociétés comme FoodChéri, PopChef, DéjBox… se sont spécialisées dans ce concept de cantine digitale destinée aux salariés. La commande est enregistrée sur des applications mobiles ou sur Internet, et le règlement peut se faire par carte bancaire ou en utilisant la carte Ticket Restaurant).

Cette solution permet aux collaborateurs de ne pas avoir à se déplacer pour aller chercher leur repas et surtout d’éviter les files d’attente aux heures d’affluence. Ils sont en effet environ 5 % à ne pas déjeuner du tout faute de temps (2). Certains services de livraison haut de gamme (click’n serve) déposent la commande directement dans le bureau, à l’instar d’un service d’étage dans un hôtel, tandis que d’autres livrent des plats chauds (PopChef).

Certains opérateurs (Frichti, FoodChéri…) proposent des offres « entreprises » permettant de regrouper la livraison des repas en un point donné de l’entreprise, sous forme de « corner » où chaque salarié trouvera sa commande en temps et en heure.

Le déjeuner en télétravail est aussi concerné et il ouvre également droit à Ticket Restaurant. La société i-Lunch propose, via son offre « télé-restau », de livrer les repas au domicile des télétravailleurs.

L’avantage de ces sociétés spécialisées dans la livraison de repas en entreprise est la garantie d’avoir des plats sains, cuisinés avec des produits frais et de saison. 64 % des Français affirment faire attention à ce qu’ils consomment sur leur lieu de travail (2). La plupart de ces acteurs s’inscrivent également dans une démarche écoresponsable qui rejoint les préoccupations environnementales des salariés comme des employeurs.

La carte Ticket Restaurant, le sésame pour déjeuner partout

Si votre restaurant d’entreprise ou interentreprises a fermé, c’est peut-être le bon moment pour passer à la carte Ticket Restaurant. En effet, la grande majorité des services décrits précédemment (frigo connecté, livraisons de repas, cantines digitales) acceptent les paiements dématérialisés via la carte Ticket Restaurant.

Elle vous permettra ainsi de continuer à participer au financement des repas de vos collaborateurs, tout en leur laissant le libre choix du mode de restauration. De plus, jusqu’au 31 décembre 2020, le plafond de Ticket Restaurant a été relevé à 38 € par jour. Enfin, vous soutenez de cette façon les restaurateurs situés dans votre environnement proche.

Le reconfinement modifie une nouvelle fois la donne pour le déjeuner au travail. Les acteurs de la restauration, qu’elle soit collective ou non, s’adaptent à ces contraintes pour que les collaborateurs puissent toujours prendre leur repas sur le lieu de travail.

Sources :

  1. https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/comment-les-cantines-se-deconfinent-pour-le-retour-au-bureau_709664
  2. https://www.bordeaux.business/livraison-de-repas-en-entreprise-un-business-qui-a-la-cote/