Ecrit par Loizaïck • Le 08/05/2020

Comment bien repasser sa chemise en 5 étapes ?

Si la chemise est incontournable au bureau, elle nécessite pourtant un entretien régulier, mais surtout, un repassage minutieux. Les plus pressés et les plus exigeants confieront sans doute cette tâche à un pressing. Mais pour ceux qui voudraient s’essayer à l’art du repassage, voici quelques conseils.

Avantages salariés . Management. dematerialisation

Quel fer à repasser et quelle table adopter ?

Pour réussir à entretenir et repasser une chemise, la table à repasser est essentielle. Réglable et étudiée pour vous rendre le repassage facile, elle s’installe à la hauteur de votre choix pour s’adapter à votre propre taille. Elle dispose également d’une partie plus fine qui sera idéale pour le repassage de certaines parties de votre chemise. 

Ensuite, il vous faut également vous équiper d’un fer à repasser puissant et agréable à utiliser. La centrale vapeur est, sans doute, le matériel le plus adapté au repassage d’une chemise. En jouant avec la vapeur, vous pouvez ainsi éliminer facilement et efficacement les plis. Si vous optez pour un fer classique, il sera utile de vous munir d’un pulvérisateur pour humidifier le tissu avant de passer votre fer.

Pensez également à adapter la chaleur de votre fer au tissu de votre chemise. Les matières fragiles comme la soie ou les matières synthétiques se repassent à basse température (110° C au maximum) contrairement au lin et au coton qui supportent un fer chaud (à 200° C), par exemple.

Quelle température choisir pour repasser ma chemise ?

Avant de vous lancer et de repasser une chemise, il vous faut apprendre à décrypter les étiquettes. C’est une étape essentielle pour adapter la température de votre fer au type de tissu que vous vous apprêtez à repasser. Il existe, en effet, 3 grandes catégories de chaleurs qui sont symbolisées par des points :

  • Lorsque l’étiquette indique 1 point, il vous faut repasser à froid. Cela signifie que votre fer ne doit pas dépasser la température de 110° C, et que vous avez entre les mains un tissu acrylique ou nylon.
  • En présence de laine ou de polyester, l’étiquette indique 2 points. Vous devez alors choisir une température égale à 150° C (fer chaud).
  • On considère que votre fer doit être très chaud, c’est-à-dire réglé à une température de 200° C, lorsque votre étiquette indique 3 points. Il s’agit de coton ou de lin.

Maintenant que la température est réglée, il vous faut encore préparer votre fer à repasser. Pour ce faire, commencez par y ajouter de l’eau, déminéralisée de préférence, pour éviter d’endommager votre appareil avec le calcaire généré par l’eau et le laisser chauffer. Retournez également votre chemise pour la repasser sur l’envers. Cela vous permettra de préserver le tissu.

1re étape : repassez le dos de la chemise

Pour commencer à repasser une chemise, disposez-la sur la table à repasser de sorte que le tissu du dos soit parfaitement aplati. Le col doit alors être posé sur la partie arrondie de la table à repasser. Humidifier votre tissu avec de l’eau ou utilisez la fonction vapeur du fer, et effectuez des mouvements avec votre fer à repasser, du haut vers le bas.

2e étape : intéressez-vous aux manches de la chemise

Ensuite, le dos étant repassé, il convient d’éviter de le froisser et de faire des plis. Commencez par placer alors la manche de sorte que le corps de la chemise soit positionné au niveau de l’arrondi de la table à repasser. Procédez, là encore, à des mouvements du haut de la manche vers le bas, et ce, de chaque côté de la manche. Passez ensuite à la manche suivante en insistant sur les épaules, qui doivent être repassées avec soin. Pour ce faire, placez les manches tour à tour sur le bout arrondi et étroit de la table, et passez le fer bien à plat.

3e étape : soignez les poignets 

Pour préparer le repassage de cette zone plus délicate en évitant les plis, l’astuce est de commencer par déboutonner les poignets. Placez ensuite le tissu bien à plat sur la table et repassez-le de manière à « pousser » tous les plis vers l’extérieur. Veillez à ne jamais repasser les boutons des manches, car vous feriez des traces sur le tissu situé en dessous et à proximité.

4e étape : repassez le reste du corps de la chemise

Vient, maintenant, le moment de repasser les deux pans avant de la chemise. Pour ce faire, commencez toujours par le côté présentant des boutons, en contournant chacun d’entre eux. Réalisez des mouvements circulaires, du haut de la chemise (épaule) vers le bas, tout en évitant les plis.

5e étape : terminez le repassage par le col

Une fois cette 5e étape atteinte, il ne vous reste plus qu’à repasser le col. Il vous faut alors le déplier en entier et le poser bien à plat sur la table, tout en retirant les éventuelles baleines de votre chemise. À ce stade, soyez attentif à ne pas refroisser le reste de la chemise. Il convient donc de positionner le col sur la partie arrondie de la table, afin que le reste du tissu demeure lâche.

En ce qui concerne le repassage du col en lui-même, nous vous conseillons de réaliser vos mouvements d’une extrémité à l’autre, et ce, sur la partie extérieure. Terminez ensuite en repassant légèrement les pointes, afin de les plaquer sur la table. Pensez également à boutonner le col de votre chemise lorsqu’elle est ensuite placée sur cintre, pour préserver le maintien de ce dernier.

Et si vous optiez pour le pressing ou la blanchisserie ?

Vous ne vous sentez pas capable de repasser une chemise au quotidien ou manquez surtout de temps pour le faire ? Faites appel à un professionnel, avec un service de pressing ou de blanchisserie, car les avantages sont ici nombreux :

  • vous gagnez du temps au quotidien,
  • vous profitez d’un repassage parfait, facile et rapide pour vos chemises,
  • vous déposez votre linge et le récupérez quelques jours plus tard,
  • votre linge est parfaitement entretenu, avec un détachage parfait et un entretien respectueux des matières,
  • et vous pouvez même profiter d’une prise en charge par votre employeur ; ce dernier peut, en effet, vous rembourser les frais de pressing ou opter pour le service CleanWay, lequel vous permet de profiter d’une carte prépayée (par l’employeur) et acceptée dans un réseau de plus de 1 400 pressings, partout en France.

 

Même cachée sous votre veste, votre chemise est l’élément clé de votre tenue professionnelle. Un faux pli et voilà votre crédibilité professionnelle peut être mise à mal. Une bonne raison de travailler sa technique de repassage ou de s’en remettre à un pressing de confiance.

 

Comment bien repasser sa chemise en 5 étapes ?