Ecrit par François Jeanne • Le 20/01/2016

Déjeuner des salariés : le rôle du représentant du personnel

Bonjour Sandrine Pommeret. Vous êtes comptable au service clients de la VIM, également représentante du personnel. Ce personnel bénéficie de la carte Ticket Restaurant® depuis plus d’un an maintenant. Comment cela s’est il passé ?

Avantages salariés . Carte ticket restaurant. Déjeuner

Bonjour Sandrine Pommeret. Vous êtes comptable au service clients de la VIM, également représentante du personnel. Ce personnel bénéficie de la carte Ticket Restaurant® depuis plus d’un an maintenant. Comment cela s’est il passé ?

Bonjour. Et bien, comme cela se passe pour tout précurseur, j’imagine. C’était un nouvel outil, avec de nouvelles règles, il a donc fallu expliquer son fonctionnement aux salariés. Par ailleurs, en termes de référencement et comme pour toute nouveauté, les débuts ont été un peu chaotiques. Mais bon… Depuis, les choses se sont nettement améliorées.

Vous voulez dire qu’il y avait des restaurants qui n’étaient pas prêts à prendre la carte ?

Exactement, et nous avons d’ailleurs soulevé une certaine confusion chez eux à l’époque, ainsi que chez certains commerçants. Et puis de fil en aiguille, grâce à un travail d’information patient sur le terrain, c’est rentré progressivement dans l’ordre.

Le rôle d’un représentant du personnel, dans ce genre de transition, est important ?

Bien sûr. Parce qu’il contribue à l’échange des informations entre la direction et le personnel. Il explique aux salariés les démarches engagées par l’entreprise, et en sens inverse, fait remonter leurs remarques aux dirigeants.

D’une façon générale, la problématique du déjeuner revient-elle souvent dans les discussions que vous pouvez avoir en tant que représentante, par exemple lors de comité d’entreprise ?

Moins maintenant. Il faut dire que la question a été bien préparée en 2011, lors du déménagement sur le site de Soudan. Ensuite, il y a eu un pic avec l’arrivée de cette nouveauté que représentait la carte. Mais aujourd’hui elle fait partie du quotidien.

Il n’y a pas eu de débats au niveau de la limitation des montants de paiement ?

Le point a été effectivement abordé. Puisque, antérieurement, les tickets papier nous donnaient une certaine liberté de jouissance du produit, que nous avons perdue. Mais à l’inverse, nous avons pris en considération que le rendu monnaie, impossible avec le papier, ne pose aujourd’hui plus de problème avec la carte.