Ecrit par Alain Lamour • Le 19/07/2016

Faut-il jeûner au déjeuner ?

Le jeûne est à la mode. Outre son effet néfaste pour la santé lorsqu'il est répété, il peut devenir facteur d'isolement.

Avantages salariés . Bien-être salarié. Alimentation. Santé. Déjeuner

Le jeûne est à la mode. Outre son effet néfaste pour la santé lorsqu'il est répété, il peut devenir facteur d'isolement.

Une semaine de méditation, de gymnastique douce, de marche, de silence et de jeûne hydrique (consommation uniquement d'eau) : tout un programme qui semble attirer de plus en plus de monde, certains étant prêts à payer très cher des stages pour… ne rien manger.

Objectif vitalité

Le jeûne est à la mode. Ses adeptes soulignent ses vertus : regain de vitalité, sensation de bien être, élimination des toxines, régénération du système digestif, sans oublier une perte de poids bénéfique à certains.
Cependant, même les partisans de cette nouvelle mode soulignent que le jeûne ne s'improvise pas et qu'il doit être encadré médicalement. Et pour cause : priver son organisme de nourriture n'est pas sans effet.

Fatigue et manque d'énergie

Privé de protéines, l'organisme puise dans ses réserves musculaires, d'où une fatigue et un manque d'énergie. Même dans les pays musulmans, le ramadan est parfois aménagé, notamment en période de fortes chaleurs, pour les professions physiques dans des secteurs tels que le BTP. Pour ceux qui ont le cœur fragile, le jeûne devient dangereux, puisque le cœur est un muscle. Le jeûne peut également provoquer des carences en vitamines.

Un vrai/faux régime

Quant à la perte de poids, elle est illusoire, puisque les kilos superflus sont immédiatement repris dès que l'on recommence à s'alimenter. Tous les nutritionnistes s'accordent sur le fait que le meilleur régime reste une alimentation équilibrée prise à l'heure des repas.

Gare à l’isolement !

En l’absence de nourriture substancielle, le corps produit des produits cétonés, substances énergétiques de substitution, qui génèrent un sentiment d'euphorie en début de jeûne. Outre qu'ils provoquent une acidification du sang qui peut s’avérer source de troubles, ils donnent… une très mauvaise haleine. Le jeûne n'est donc pas le meilleur moyen de se faire des amis, ni de s'attirer les faveurs de ses collègues de bureau…
Enfin, on ne peut pas négliger la dimension sociale du repas, ce moment privilégié de convivialité entre collègues. Pratiqué trop souvent, le jeûne peut ainsi devenir un facteur d'isolement par rapport à une équipe.