Ecrit par Bill Mann • Le 13/01/2016

12èmes Rencontres Sociales

Vendredi 22 janvier prochain auront lieu à Paris les 12èmes Rencontres Sociales. Cette édition sera consacrée aux départements et leur avenir.

Ressources Humaines . Secteur public

Vendredi 22 janvier prochain auront lieu à Paris les 12èmes Rencontres Sociales. Cette édition sera consacrée aux départements et leur avenir.

Organisées par Edenred France et le Journal de l’Action Sociale, en collaboration avec l’Observatoire national de l’action sociale (ODAS) et l’Assemblée des Départements de France, les 12èmes Rencontres Sociales s’adressent plus particulièrement aux élus, directeurs généraux, cadres et chefs de service dans les départements, les villes, les communautés de communes. Sont également concernés les directeurs et cadres des administrations centrales et caisses
de protection sociale, ainsi que les directeurs et chefs de service des associations du secteur social ou médico-social concernées par la thématique.

Après l’ouverture de Cédric Leloup, directeur des ventes, programmes sociaux publics d’Edenred France, ces Rencontres Sociales commenceront par une introduction générale présentée par Christophe Béchu*, président de l’Observatoire national de l’Action Sociale (Odas) et sénateur-maire d’Angers. Par la suite, la journée sera composée en trois séquences.

Les compétences des départements

Cette première partie, de 10:15 à 12:00, permettra de s’interroger sur les nouveaux enjeux de la réforme territoriale et de la question sociale avec le souci de bien identifier le rôle de chacun : Etat, département, bloc communal.

Michel Thierry, inspecteur général des Affaires sociales, présentera tout d’abord les nouveaux contours des problématiques sociales et les incidences de la réforme territoriale sur le fonctionnement des institutions.
Il s’ensuivra une table-ronde animée par Louis de Courcy, journaliste, spécialiste des problématiques sociales, qui réunira :

  • Pierre Monzani, préfet, directeur général de l’Assemblée des Départements de France,
  • Alexandra Siarri, adjointe au maire de Bordeaux, en charge de la cohésion sociale et territoriale,
  • Jean-Philippe Vinquant*, directeur général de la cohésion sociale (DGCS).

Cette séquence se concluera par un débat avec la salle, à partir d’une sélection de questions effectuée par Martial Dardelin et Jean-Claude Placiard, membres du collège d’experts de l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé des départements et des métropoles (Andass).

Les atouts des départements

De 13:30 à 15:15, cette deuxième partie permettra « de mieux repérer, dans le bilan de vingt ans de décentralisation, les axes stratégiques et opérationnels permettant d’affronter l’impact croissant des contraintes institutionnelles et financières sur l’avenir des départements. »

13:30 – 13:50 : Exposé de Didier Lesueur, directeur général de l’Observatoire national de l’Action Sociale : bilan des politiques sectorielles (soutien à l’autonomie, insertion, protection de l’enfance) et des démarches d’animation locale (travail social, territorialisation et partenariat).

13:50 – 14 45 Une table-ronde à nouveau animée par Louis de Courcy réunira :

  • Patricia Buisson, directrice générale des services du département de la Corrèze,
  • Jean-Louis Haurie, directeur général de la Caisse d’allocations familiales de Paris,
  • Jean-Michel Rapinat, directeur délégué en charge des solidarités et des affaires sociales à l’Assemblée des Départements de France,
  • Jean-Paul Raymond, directeur de l’action sociale, de l’enfance et de la santé de Paris (DASES.

La table-ronde sera suivie d’un débat avec la salle

Les perspectives de rebond

Cette dernière séquence sera consacrée aux « perspectives politiques susceptibles de favoriser le dépassement des difficultés et les transformer en opportunités. Peut-on passer de l’action sociale au développement social ? »

15:15 – 15:35 Exposé liminaire de Jean-Louis Sanchez, directeur du Journal de l’Action Sociale, délégué général de l’Observatoire national de l’Action Sociale : « Le rôle à attendre des collectivités décentralisées dans la préservation de la cohésion sociale. En soulignant les nombreuses opportunités qu’elle offre aux départements pour renforcer leur légitimité et par là-même l’adéquation de leurs ressources aux objectifs poursuivis. »

15:35 – 17:00 Table ronde avec :

  • Frédéric Bierry, président du Conseil départemental du Bas-Rhin et président de la commission Solidarité et affaires sociales de l’Assemblée des Départements de France,
  • Mathieu Klein, président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle,
  • Josette Manin*, présidente du Conseil départemental de la Martinique,
  • Geneviève Mannarino, vice-présidente du Conseil départemental du Nord en charge des personnes âgées et des personnes handicapées, adjointe au maire de Valenciennes, chargée de la culture, de l’éducation et de la jeunesse.

12èmes Rencontres Sociales
Vendredi 22 janvier 2016 (accueil à 9:00)
Aux Salons de l’Aveyron, Paris
17 rue de l’Aubrac, Paris 12e (Bercy Village).

Mise à jour 18/01/2016 : La conférence est complète, et les inscriptions sont closes.

Pour tout renseignement : marie-jose.lopez@lejas.com