Ecrit par Alain Lamour • Le 28/07/2014

Comment gérer les hommes clés ?

Laurent Dufour est consultant spécialisé dans l'accompagnement des dirigeants, et co-auteur du Blog des dirigeants. Il nous explique les spécificités des hommes clés et la façon de les gérer.

Ressources Humaines . Motivation salaries. Rémunération. Reconnaissance

Laurent Dufour est consultant spécialisé dans l'accompagnement des dirigeants, et co-auteur du Blog des dirigeants. Il nous explique les spécificités des hommes clés et la façon de les gérer.

Manager Attitude : Comment peut-on définir un homme clé dans l'entreprise ?

Laurent Dufour : On peut distinguer deux sortes d'hommes clés. Ceux qui sont moteur, parce qu'ils créent de la valeur, aident l'entreprise à se transformer ou posent les bonnes questions sur sa stratégie et son évolution. On les trouve à tous les niveaux et dans tous les secteurs de l'entreprise. Il peut s'agir du commercial qui réalise une part importante du chiffre d'affaires, du responsable qualité en production, ou du directeur financier qui a une vision stratégique.

Ces hommes clé sont très bénéfiques pour l'entreprise. Les dirigeants, notamment ceux des PME, trop souvent absorbés par le quotidien, peuvent s'appuyer sur eux. Ils seront là pour l'interroger, le pousser à se poser des questions. Tout dirigeant a besoin de ces personnes qui les aident à garder une ouverture d'esprit.

En revanche, la seconde catégorie d'hommes clés est beaucoup moins bénéfique pour l'entreprise. Il s'agit de celui ou celle qui verrouille la société parce qu'il est détenteur d'une compétence unique ou parce qu'elle concentre des informations sans les partager. C’est celui ou celle qu'un directeur d’une entreprise pour laquelle je travaillais appelait « la clé de 13 ». Vous savez, cette clé dont on ne peut pas se passer pour bricoler !

Sans clé de 13 ? Pas de panique !

Je me souviens, par exemple, de la comptable d'une PME qui s'était rendue indispensable… mais qui utilisait des méthodes totalement révolues. Dans ce cas, cette femme clé devenait un verrou, un frein pour l'entreprise, car elle ne contribuait pas à la faire évoluer – voire l’en empêchait. Mais comme le faisait remarquer notre directeur : « Sans clé de 13, pas de panique. Il suffit d’avoir d’autres outils de remplacement sous la main ».

Manager Attitude : Comment gérer les hommes clés  ?

Laurent Dufour : Les hommes clés – dans leur première acceptation – sont évidemment très importants pour l'entreprise. Mais à condition de les maîtriser. En effet, toute la difficulté réside dans le fait qu'ils ne doivent pas devenir indispensables. Car un départ, une baisse de motivation, une absence… peuvent alors mettre en péril tout le fonctionnement de l'entreprise.

Cela suppose d'abord de les identifier – ce qui n'est pas toujours évident – pour ensuite trouver des solutions pour limiter les risques. Établir des indicateurs et des tableaux de bord permettent de garantir une certaine « traçabilité” de leur activité. Il faut également s'assurer qu'ils délèguent leurs compétences et leur savoir-faire à d'autres, ou tout simplement que l'on peut potentiellement le remplacer à tout moment. En matière de production notamment, il est essentiel de former d'autres salariés aux mêmes savoir-faire ; de sorte que les clients ne se rendent compte de rien lorsque l'homme clé est absent.

Manager Attitude : Comment conserver les hommes clés dans l'entreprise ?

Toujours leur ouvrir des axes de progrès

Laurent Dufour : Le salaire constitue évidemment un élément important. Mais ce n'est pas le seul, loin de là. Il est tout aussi indispensable de les valoriser, de reconnaître leur rôle.

Surtout, il est important de toujours leur proposer des axes de progrès. L'homme clé a souvent tendance à se spécialiser dans sa technique. Il faut lui redonner une envie, le désir d'apprendre, de changer son registre. L'un de ces axes peut être de leur proposer de transmettre leur expérience et leurs compétences à un moment où ils excellent dans leur métier et où ils pourraient commencer à s’en lasser. C'est une façon très valorisante de les écarter un peu du terrain et de leur préparer un remplaçant. De la sorte, ils abandonnent en partie leur position d'homme clé, pour celle de contrôleur.

 

Photo © Guillaume Piolle / CC-BY-3.0