Ecrit par Loizaïck • Le 08/12/2020

La carte Ticket Restaurant Edenred : Interview d’Isabelle Coire, Office Coordinator chez Rakuten DX

Isabelle Coire occupe depuis près de 4 ans un poste particulièrement polyvalent : celui d’Office Coordinator. À ce titre, c’est elle qui gère la solution Ticket Restaurant pour les 60 collaborateurs de Rakuten DX.

Ressources Humaines . ticket restaurant. dematerialisation. Carte ticket restaurant

Isabelle Coire occupe depuis près de 4 ans un poste particulièrement polyvalent : celui d’Office Coordinator. À ce titre, c’est elle qui gère la solution Ticket Restaurant pour les 60 collaborateurs de Rakuten DX. Cette entité du groupe Rakuten est spécialisée dans la création d’applications digitales en BtoB. 

Quel a été l’élément déclencheur de votre passage à la carte Ticket Restaurant ? 

IC | Nous sommes passés à la carte au mois de juin de cette année. Avant nous étions au format papier, en titres Ticket Restaurant Edenred, depuis très longtemps. Cela fait quelques années que je suis dans l’entreprise, mais j’imagine que cela fait beaucoup plus longtemps que nous travaillons avec la solution Ticket Restaurant Edenred. 

C’est une chose à laquelle nous pensions depuis un petit moment, mais disons que le confinement a accéléré notre prise de décision. Avec le télétravail généralisé, il était plus compliqué de distribuer les titres Ticket Restaurant à nos collaborateurs. De plus, avec la fermeture des restaurants, ils ne pouvaient de toute manière pas être utilisés. Nous avons décidé de les « mettre de côté » en attendant que la situation s’améliore.  

Nous avons donc étudié la solution carte Ticket Restaurant, même si nous savions que certains de nos collègues n’y étaient pas favorables, compte tenu du plafond de dépenses de 19 €/jour. J’ai tout de même fait une étude de marché en mettant en concurrence Edenred et un autre prestataire. Après de nombreuses discussions, nous avons choisi de continuer avec Edenred.  

Avez-vous eu des retours de vos collaborateurs, qu’ils soient positifs ou négatifs, au sujet de la carte ? 

IC | Aujourd’hui 100 % de nos effectifs (nos 60 collaborateurs), profitent de la carte Ticket Restaurant. Au début, nous avions des retours de collègues qui s’étonnaient que certains restaurants n’acceptent pas la carte, alors qu’ils acceptaient les titres au format papier. Mes collègues avaient l’impression qu’il y avait moins de restaurants dans le réseau carte que dans le réseau papier. J’ai beaucoup travaillé avec Jimmy Caron, mon conseiller Edenred France, à ce sujet. Nous avons mis en place un canal permettant de faire remonter les informations sur les différents restaurants afin de pouvoir mieux comprendre la situation et travailler pour qu’ils acceptent la carte. 

La transition a été un petit peu difficile en interne. Aujourd’hui, j’ai beaucoup moins de retours négatifs, ce qui veut donc dire que c’est globalement positif ! J’ai créé un channel dédié sur Teams (ndlr : outil de travail collaboratif) dans lequel les collaborateurs peuvent me faire part de leurs retours sur la carte Ticket Restaurant. Pendant le confinement, j’y ai même reçu des commentaires positifs de mes collègues concernant l'utilisation de la carte auprès de Deliveroo et Uber Eats. De plus, la mise en place de ce channel a permis de faire de petits échanges entre les collaborateurs et de garder le lien, même à distance.  

Après quelques mois, je pense pouvoir dire que cette solution plait. Mes collègues apprécient la simplicité d’utilisation de la carte et surtout le fait de pouvoir régler au centime près. Ce qui nous a aidés à faciliter la transition, c’est d’être passé à la carte au moment où le plafond de dépenses était à 38 €/jour. 

Comment avez-vous communiqué en interne sur ce passage à la carte ? 

IC | Nous avons envoyé un email avec la plaquette de communication transmise par mon conseiller Edenred. J’ai donc personnalisé la plaquette et expliqué dans mon email que, compte tenu de la situation sanitaire et du fait qu’ils n’avaient pas pu recevoir leurs titres-restaurant depuis le mois de mars, nous allions passer à la carte. 

Beaucoup s’en doutaient déjà, car l’information avait commencé à circuler de manière officieuse. Nous avions fait un peu de « teasing »... 

Et en ce qui vous concerne, le fait de passer à la carte vous a-t-il aidé dans votre travail au quotidien ? 

IC | Oui ! Même si je dois toujours m’occuper du décompte, cela me fait quand même gagner du temps. Je gagne facilement une demi-journée, car je n’ai plus besoin de personnaliser tous les chéquiers pour chaque collaborateur. Désormais, je n’ai plus que le chargement des données en ligne à faire, et c’est très rapide !  

Avec quelques mois de recul, comment décririez-vous votre expérience du passage à la carte ? 

IC | Je dirais qu’il s’agit d’une solution efficace et pratique. Ce qu’il me manque malgré tout, c’est de ne plus avoir d’échanges avec les collaborateurs au moment de la distribution des titres Ticket Restaurant. Mais on y a gagné autre chose… J’ai d’autres occasions de discuter avec mes collègues, et nous avons maintenant un channel dédié qui permet d’entretenir la convivialité au sein de notre petite structure.  

Pour terminer cet entretien, je tiens à saluer le professionnalisme de Jimmy, mon conseiller Edenred, qui nous a formidablement bien accompagnés dans cette transition. 

Un grand merci à Isabelle Coire de nous avoir accordé cet entretien. Nous sommes ravis de constater que la carte Ticket Restaurant aide les salariés des entreprises comme Rakuten DX à bénéficier de leurs titres-restaurant en toutes circonstances.