Ecrit par Lou Benoist • Le 05/04/2017

Rencontre avec des managers : Monsieur Paltemps

Il est de ceux qui, au bureau, n’ont jamais le temps. Portrait d’un manager un peu trop pressé… au point d’oublier certaines de ses responsabilités.

Ressources Humaines . QVT entreprise. Bien-être salarié. Motivation salaries

Il est de ceux qui, au bureau, n’ont jamais le temps. Portrait d’un manager un peu trop pressé… au point d’oublier certaines de ses responsabilités.

Pas le temps pour un café ?

Lundi matin, 8:00. Posté devant la machine à café, Monsieur Paltemps est de ceux qu’on hésite à déranger. Bien habillé, bien coiffé et déjà bien réveillé, il attend avec impatience son premier express. Si une âme téméraire veut bavarder, il répond rapidement - mais toujours poliment : « Désolé, mais je dois filer ». Et Monsieur Paltemps attrape son gobelet pour foncer vers son poste. Car il a beau ne pas être dénué d’humanité, il n’a tout simplement pas le temps pour parler de météo, de foot ou de vacances. Ni aujourd’hui, ni demain, ni après-demain.

Gros bosseur…

Légèrement vouté sur son clavier, entouré d’une masse de documents, Monsieur Paltemps attaque avec détermination le programme de la journée : planification de la réunion de 11 heures, organisation des suivantes, vérification et validation des derniers chiffres, relecture de la nouvelle plaquette de communication (bon à tirer prévu à 13 heures), accueil du stagiaire à 16 heures… La to-do list ne fait que s’allonger et Monsieur Paltemps est une fois de plus débordé. Il est 9 heures, un deuxième café s’impose. Plutôt que redescendre, il préferera le mauvais instantané de l’étage – toujours ça de gagné.

… mais piètre manager ?

Chaque jour est de plus en plus stressant. Car oui, Monsieur Paltemps est un inquiet, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est par peur de perdre du temps qu’il ne parvient pas à déléguer. Un véritable handicap, tant pour lui que pour son équipe, qui se démotive jour après jour. A quoi bon s’investir si votre chef ne daigne pas vous accorder quelques minutes de son temps ? Comment progresser sans son debriefing, ses explications, ses conseils ? Ses collaborateurs feront tout pour changer de manager - ou prendront la direction d’une autre entreprise. Ce qui ne manquera pas de stresser un peu plus Monsieur Paltemps.

Reconsidérer ses priorités et apprendre à déléguer

Et pourtant, de nombreuses solutions existent pour arranger la situation. Première priorité, se réorganiser ! Monsieur Paltemps déborde d’énergie et de bonne volonté, il va lui falloir apprendre à prioriser les tâches de la journée et, surtout, de s’investir uniquement sur les sujets clés. Toutes les autres missions doivent absolument être confiées à d’autres. Une bonne raison pour constituer une équipe performante, à commencer par des collaborateurs complémentaires de ses propres compétences. Il sera le premier surpris du temps gagné ! Monsieur Paltemps ferait bien aussi de s’imposer des plages libres dans son emploi du temps, des moments qu’il consacrera aux attentes de ses collaborateurs, mais aussi… aux siennes. Piscine, course à pied, lectures ou méditation, Monsieur Paltemps doit apprendre à s’occuper de lui. Temps bien géré commence par soi-même…