Ecrit par Loizaïck • Le 01/05/2020

Quelle est la différence entre nettoyage à sec et aqua-nettoyage ?

Les enseignants des grandes écoles de commerce l’affirment : la tenue professionnelle est encore aujourd’hui la garante de l’image de l’entreprise. Elle permet à chacun des salariés d’affirmer son poste et son sérieux, et de s’approprier une forme d’identité professionnelle. C’est pourquoi il est primordial d’accompagner chacun d’entre eux avec des solutions efficaces pour l’entretien de leurs vêtements. Entre nettoyage à sec et aqua-nettoyage, comment faire un choix ?

RSE . santé. dematerialisation

Qu’est-ce que le nettoyage à sec ?

 

Le nettoyage à sec est un procédé de nettoyage du textile qui n’utilise pas d’eau, mais un mélange de solvants. Employé pour détacher et entretenir les vêtements, il se caractérise par sa douceur et sa capacité à respecter tous les tissus, y compris les plus fragiles comme la laine ou la soie.

 

Il existe en réalité trois technologies qui peuvent être employées pour entretenir le linge :

 

  • Le nettoyage à sec avec du perchloroéthylène.
  • Le nettoyage à sec avec des solvants combustibles comme des hydrocarbures par exemple.
  • Et l’aqua-nettoyage qui est une technologie plus récente.

 

Les plus classiques, c’est à dire le nettoyage à sec avec perchloroéthylène et celui à base de solvants combustibles ne peuvent être réalisés que par des professionnels qualifiés et formés à l’utilisation de ces mélanges chimiques. Il leur faut alors placer le linge dans de grandes machines afin que le tissu entre au contact de ces solvants. Le fonctionnement de ces machines est ici en circuit fermé. Cela signifie que la totalité du mélange de solvant est ensuite récupérée par la machine elle-même afin que rien ne s’échappe. Les lave-linges sont également équipés de filtres afin qu’aucune trace de solvant ne soit évacuée ou libérée dans l’air.

 

Bon à savoir : Le percholoroéthylène disparaitra en 2022

Il est à noter par ailleurs que le perchloroéthylène a été interdit par le ministère de l’Écologie en 2012, car jugé trop dangereux pour la santé, mais aussi pour l’environnement. Ce type de solvants peut en effet rester sur le tissu et pénétrer ensuite dans l’organisme. Les pressings ont désormais jusqu’à 2022 pour renouveler leur matériel au profit d’une autre technique, bien qu’ils soient encore nombreux à l’utiliser.

 

Comment fonctionne le nettoyage à sec ?

 

En matière de nettoyage à sec, une seule machine est nécessaire. Elle fonctionne en deux étapes :

 

  • La phase de nettoyage pendant laquelle le linge est placé dans un bain de solvants qui subit une rotation. Une fois le cycle terminé, les solvants sont stockés dans la machine pour le nettoyage suivant.
  • Et la phase de séchage qui introduit de l’air dans la machine. Cette dernière comprend également une phase de désodorisation du linge.

 

Là encore, les clients profitent de nombreux avantages à utiliser le nettoyage à sec. Les taches difficiles sont ici facilement éliminées, les vêtements fragiles sont respectés, et l’étape du repassage n’est pas nécessaire ce qui offre un gain de temps appréciable.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du nettoyage à sec ?

 

Contrairement au lavage à l’eau, comme dans le cadre de la blanchisserie, le nettoyage à sec offre un meilleur respect des tissus. Il est donc particulièrement recommandé pour entretenir les vêtements fragiles faits à partir de soie, de laine ou de cashmere par exemple. Les solvants entrant ici au contact des fibres textiles jouent un rôle de nettoyage, mais aussi de protection. Et les solvants dits combustibles offrent une alternative de choix au perchloroéthylène bientôt interdit. Tout aussi efficaces contre les taches, ils présentent un moindre danger pour la santé et l’environnement. Les pressings sont pourtant encore plus de 90 % 1 à utiliser le perchloroéthylène. Il ne leur reste que quelques années (en 2022 maximum) pour se mettre en conformité avec l’arrêté du 6 décembre 2012 pris par la ministre de l’Écologie, Delphine Batho, et opter pour les solvants dits combustibles. 

 

Si le nettoyage à sec présente de nombreux avantages, il possède également deux inconvénients : 

 

  • Il utilise d’une part des solvants qui peuvent être dangereux pour la santé des salariés de ces pressings, mais aussi pour l’environnement. Ces derniers peuvent en effet libérer des composés volatils dans l’air, mais aussi dans l’eau.
  • Et consomme d’autre part près de 30 litres d’eau par cycle2 (contre à peine 9 à 15 litres lors d’un cycle d’aqua-nettoyage).

 

Qu’est-ce que l’aqua-nettoyage ?

 

Plus récente, la technique de l’aqua-nettoyage semble être une solution d’avenir. Comme son nom l’indique, l’aqua-nettoyage est un « nettoyage à l’eau » qui est aussi appelé « wet cleaning » ou « aquacleaning ». Il est efficace sur tous les types de textiles, même les plus fragiles, et n’émet aucune particule polluante. Développée grâce à l’apparition de nouvelles technologies, cette technique requiert un équipement spécifique de plusieurs machines et utilise une eau additivée (c’est-à-dire de l’eau à laquelle sont ajoutés des additifs comme des détergents et des apprêts destinés à donner de la tenue aux vêtements).

 

Comment fonctionne l’aqua-nettoyage ?

 

Contrairement au nettoyage à sec qui n’utilise qu’une machine, le cycle de l’aqua-nettoyage s’organise en trois étapes et avec trois machines :

 

  • Le lavage est réalisé par une machine qui s’adapte au type de tissu et à ses spécificités en matière de vitesse de rotation du tambour, de température, de quantité d’eau nécessaire et des produits lessiviels (solvants) à utiliser.
  • Vient ensuite le séchage dans une seconde machine. Celle-ci contrôle elle aussi la température et le taux d’hygrométrie pour respecter la nature des tissus.
  • Le travail de finition est ensuite effectué lors du repassage.

 

Grâce à cette technique de l’aqua-nettoyage les avantages sont nombreux pour les clients. Les vêtements sentent bons et sont doux, le procédé est écoresponsable et le rapport qualité/prix est bon.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’aqua-nettoyage ?

 

Ne nécessitant que peu d’eau pour fonctionner et n’utilisant aucun solvant, l’aqua-nettoyage est une technique écoresponsable et économique. Sa consommation d’eau est en effet bien moindre que celle du nettoyage à sec puisqu’elle est comprise entre 9 et 15 litres par cycle3, contre 30. Elle se montre également tout aussi respectueuse des textiles que le nettoyage à sec et présente moins de risques pour la santé et l’environnement. Ses émissions de polluants sont très limitées et le linge nettoyé offre une grande douceur.

 

Mais son principal inconvénient concerne le temps de nettoyage. Il est plus long que lors d’un nettoyage à sec (environ le double, soit 2 h en moyenne) 4. Elle peut également parfois dénaturer des matières particulièrement sensibles et délicates comme les laines.

 

Chacun parfaitement adapté à l’entretien des vêtements professionnels, le nettoyage à sec et l’aqua-nettoyage semblent se compléter afin d’offrir au client un service complet. L’un s’attache à nettoyer avec douceur les linges les plus délicats, tandis que l’autre se montre plus écologique, offrant ainsi à vos vêtements professionnels l’assurance d’un entretien parfait.

 

  1. https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/04/20/le-perchlorethylene-dans-les-pressings-bientot-interdit_1688461_3244.html    

 

https://www.bonnegueule.fr/dossier-comment-fonctionne-le-nettoyage-a-sec-dun-costume/

 

  1. http://www.pressing-nettoyage.com/machine-de-nettoyage-a-sec-aux-solvants-hydrocarbures/

 

  1. http://cellule-animation.ffpb.fr/sites/default/files/fiche6_nettoyage_aa_a_leau1.pdf


 

  1. https://www.bonnegueule.fr/dossier-comment-fonctionne-le-nettoyage-a-sec-dun-costume/



 

Quelle est la différence entre nettoyage à sec et aqua-nettoyage ?