Ecrit par Bill Mann • Le 01/09/2015

Reforest’action : de la conscience et des actes

Le 3 mars dernier, quatre collaborateurs d’Edenred enfilaient coupe-vent et bottes en caoutchouc pour passer une journée en forêt. Leur objectif : participer au projet Reforest’action de Beaumont sur Oise...

RSE . Motivation salaries. Accompagnement du changement

Le 3 mars dernier, quatre collaborateurs d’Edenred enfilaient coupe-vent et bottes en caoutchouc pour passer une journée en forêt. Leur objectif : participer au projet Reforest’action de Beaumont sur Oise, en plantant des arbres qui seront exploités dans 30 ou 40 ans. Une journée vraiment utile, comme le souligne Eric Ledoux, interrogé par Manager Attitude.

Manager Attitude : Quels étaient les objectifs de cette journée ?

Eric Ledoux : La forêt tient un rôle fondamental dans l’équilibre écologique. Sa bonne santé est cruciale pour oxygéner la Terre et notre milieu naturel, ainsi que pour préserver nos ressources en eau potable. L’objectif principal de cette journée de Reforest’Action était de contribuer à son renouvellement et à sa diversité.

Quelles sont les caractéristiques de la forêt où vous avez travaillé ?

Il s’agit d’une forêt exploitée par un propriétaire privé. Nous y avons planté sur un hectare une centaine de cèdres de l’Atlas, une essence choisie par l’ingénieur forestier responsable de l’exploitation pour sa capacité à s’adapter aux changements climatiques. Ces arbres seront coupés d’ici trente ou quarante ans.

Comment s’est déroulée la journée ?

Nous étions quatre entreprises participantes ce jour là, dont quatre personnes d’Edenred. Après un premier briefing, nous avons marché une heure et demie dans la forêt naturelle avec l’ingénieur forestier. Cette ballade nous a permis de mieux comprendre les problématiques de la forêt, et tout particulièrement des conséquences de la concurrence « sauvage » entre les espèces. Pour conserver la biodiversité, indispensable à l’avenir de notre environnement – et au nôtre !, il faut associer des surfaces libres à d’autres, maîtrisées.

Nous étions encadrés par l’ingénieur forestier et deux agents forestiers. Le lieu était désouché et propre. Les jeunes pousses atteignaient 20 cm de haut environ. Il nous a fallu préparer les alignements, faire les trous, mettre chaque pousse en place, refermer correctement… et recommencer !

Pas trop d’ampoules sur les mains le soir ?

Non, ça a été !

Qu’avez-vous personnellement retiré de cette expérience ?

Avant tout, l’importance de posséder une vision à long terme, et d’agir dès maintenant à la soutenir. J’ai un bac D’ – l’ancien Bac agricole, et j’ai toujours été attiré par les arbres et les forêts. Mais mes collègues, qui étaient tout à fait néophytes en matière forestière, en ont tiré les mêmes enseignements quant à notre responsabilité vis à vis des générations à venir.

Une journée utile, à tous points de vue

Nous avons aussi pu avoir des échanges enrichissants avec des personnes d’horizons bien différents du nôtre : les ouvriers forestiers, les autres entreprises présentes… Et pour notre petit groupe Edenred, ce fut aussi l’occasion de mieux nous connaître et nous apprécier !

Tous, nous en avons retiré le profond sentiment d’avoir été utiles.

*

Entreprise sociale créée en 2010 par Stéphane Hallaire, Reforest'Action permet aux entreprises et aux particuliers d'agir pour l'Homme et l'Environnement en plantant des arbres en ligne et d'en mesurer les retombées positives. Grâce à ces soutiens, Reforest’Action a déjà planté 556 385 arbres depuis sa création, en France, au Sénégal, en Haïti, au Pérou, en Equateur et au Guatemala. http://www.reforestaction.com

Eric Ledoux est responsable commercial secteur public, division Avantages aux salariés, chez Edenred France.

*

Regardez cette vidéo de présentation de la journée :

Photo © Reforest'Action