Gestion de l'entreprise

Le présentéisme en home office, un phénomène à surveiller

En télétravail, le présentéisme peut devenir trop important. Voici nos conseils pour lutter contre ce nouveau phénomène.
#Télétravail#Bien-être salarié#vie professionnelle#Présentéisme
04 décembre 2020
presenteisme-teletravail-surveiller

Pour certains, le télétravail rime avec autonomie et emploi du temps flexible. Mais la réalité est bien plus complexe. Avec la distance, le présentéisme peut s’accentuer. Réunions trop nombreuses, collaboration intensive, les employeurs doivent impérativement identifier ce phénomène et y remédier. Voici pourquoi et comment lutter contre le présentéisme en home office.    

Le présentéisme en home office : de quoi s’agit-il ?  

 

La définition du présentéisme  

Théorisé aux États-Unis, le présentéisme se définit en opposition à l’absentéisme et caractérise une situation dans laquelle un salarié est physiquement présent sur son lieu de travail, bien qu’il ne soit pas pleinement productif du fait de son état physique (fatigue, maladie) ou mental. Dans le langage courant, ce phénomène désigne le fait de rester à son poste au-delà des heures de travail normales, sans raison valable.  

Il existe trois formes répertoriées de présentéisme : 

  • Le présentéisme contemplatif : le salarié est présent au travail sans pour autant exécuter de tâches du fait, le plus souvent, d’une démotivation profonde appelée aussi « bored out ». 

  • Le présentéisme stratégique : le salarié réalise des journées à rallonge dans le but d’être bien vu par sa hiérarchie et ses collègues.  

  • Le surprésentéisme : le salarié vient travailler alors même qu’il est malade ou fatigué.  

 

Le présentéisme en télétravail  

Visible lorsque le salarié travaille dans les locaux de l’entreprise, le présentéisme passe souvent inaperçu en cas de télétravail. Pourtant, dans ce cas de figure, ce phénomène serait bien plus important. Pour compenser la distance, les équipes peuvent en effet avoir tendance à multiplier les réunions et à accroître la charge collaborative (e-mails collectifs ou coups de téléphone non justifiés). Enfin, le télétravail peut pousser à la formalisation et à la numérisation excessive de l’information qui peuvent engendrer une augmentation des heures de travail non productives.  

Ce que l’on pourrait qualifier comme un excès de zèle peut s’expliquer par de multiples facteurs. Ces derniers peuvent être induits aussi bien par les salariés eux-mêmes que par le management ou l’organisation du travail de l’entreprise.    

 

Les risques du présentéisme en home office  

Des risques pour la santé physique du salarié 

Le présentéisme a un impact certain et démontré sur la santé physique des salariés.  

La présence continue et excessive devant un écran accroît la fatigue visuelle pouvant engendrer des maux de tête, de la fatigue et de l’irritabilité.  

Chez certains salariés, le surinvestissement va même jusqu’à travailler tout en étant malade. Ce phénomène, accentué par le télétravail, augmente le risque d’aggravation de l’état de santé du travailleur.  

Le télétravail pendant de longues heures est également source, encore plus qu’au bureau, d’immobilité physique provoquant entre autres des douleurs dorsales. Ce manque d’activité est par ailleurs un danger pour la santé de vos salariés sur le long terme.  

 

Présentéisme et télétravail : préservez la santé psychologique de vos salariés  

La santé psychologique des salariés peut être affectée par le présentéisme en télétravail. Les heures à rallonge déstabilisent l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et peuvent rendre les conflits familiaux plus fréquents.  

Davantage isolé que sur son lieu de travail, le salarié ne dispose pas nécessairement en télétravail des mêmes sas de décompression. Déjeuner ou pause-café par exemple permettent en effet d’échanger avec ses collègues et de s’éloigner un temps de ses préoccupations. 

De longues journées, un stress constant et une efficacité réduite engendrent démotivation et perte de sens. Plus encore qu’au bureau, le risque de dépression et de burn out est à prendre en considération.  

 

Les solutions pour lutter contre le présentéisme en home office  

Au regard des effets du présentéisme à plus ou moins long terme, l’employeur a tout intérêt à élaborer des stratégies pour lutter contre ce phénomène. Plusieurs solutions sont envisageables.  

 

Modifier l’organisation du travail de vos télétravailleurs  

Mettre en place une organisation permettant de partager efficacement les temps de réunion et le temps consacré au travail individuel est indispensable. Il peut être efficace, par exemple, de prévoir uniquement une réunion le matin à 9 heures pour organiser la journée et une autre le soir à 17 heures pour faire le point. Par ailleurs, il est conseillé d’imposer des durées de réunion limitées. 

 

Encourager la déconnexion 

La déconnexion doit également devenir une habitude pour l’ensemble de vos équipes. Apprenez-leur à ne pas se connecter en dehors des heures de travail et à profiter pleinement de leurs pauses, soirées, week-ends et congés.  

Autre solution : réserver des plages de travail en dehors du champ numérique. Par exemple, à certaines heures de la journée, le télétravailleur est encouragé à ne pas consulter ses e-mails. De cette manière, vous réduisez la fatigue visuelle ainsi que le stress de vos salariés. Ce sont des pratiques indispensables pour leur permettre de se ressourcer et réduire les risques de burn-out.  

 

Proposer des activités à vos salariés  

Même à distance, il est possible de maintenir le lien entre vos équipes. Proposez des activités sportives en visio à vos salariés. Cours de yoga ou de Zumba, stretching, de nombreuses options en ligne sont disponibles.    

Organiser des moments conviviaux (quizz, apéro, discussions culturelles) permet de maintenir la motivation de vos salariés. C’est également une bonne occasion pour échanger avec eux dans un cadre moins professionnel.

Lorsque vos salariés travaillent à distance, faites leur confiance et encouragez leur autonomie. Avec une bonne organisation et quelques mesures de soutien, le télétravail reste une expérience enrichissante pour votre entreprise et vos équipes.