Ecrit par Alain Lamour • Le 30/08/2016

Matin miracle ou matin mirage ?

L'avenir appartient-il vraiment à ceux qui se lèvent tôt ? Si l'adage reste à démontrer, le réveil ultra-matinal est actuellement très tendance.

Gestion de l'entreprise . Inspiration. Santé. Livre Management

L'avenir appartient-il vraiment à ceux qui se lèvent tôt ? Si l'adage reste à démontrer, le réveil ultra-matinal est actuellement très tendance.

Succès aux Etats-Unis, avec plus de 70 000 exemplaires vendus en auto-édition, The Miracle Morning (Le Matin miracle) est rapidement devenu un best-seller international. Pour son auteur Hal Elrod c'est simple : se lever tôt apporte un “supplément de vie” qui permet de réaliser ses “Savers” : S, comme silence, A comme affirmation, V comme visualisation, E comme exercice, R comme reading et S comme scribing. Lui-même debout dès potron-minet - à trois heures et demie du matin !, Hal Elrod propose une méthode pour parvenir en trente jours à sortir du lit avant même l'heure où blanchit la campagne…

Gagner en efficacité

Outre les activités personnelles (sport, lecture, voire réceptions matinales), les premières heures de la journée se révèlent très propices au travail. Dans un monde hyperconnecté, elles apparaissent comme les seules où le téléphone reste muet, les SMS ne sonnent pas et les mails se font plus discrets. Le moment idéal pour travailler sans être dérangé, et donc être plus efficace. Le patron d'Apple, Tim Cock, est debout dès 3:30 et envoie ses premièrs mails une heure plus tard.

A l’abri des contingences quotidiennes, l'aube s’avère également propice pour prendre du recul, aborder des dossiers qui nécessitent davantage de concentration, réfléchir sur la stratégie de l'entreprise…

Plus prosaïquement, pour ceux qui habitent en banlieue, le réveil aux aurores constitue le meilleur moyen d'échapper aux embouteillages et de réduire son temps de transport.

Avant l'heure, c'est pas l'heure

Gourou du développement personnel, Hal Elrod ne lésine pas sur les promesses. Moins anxieux, plus optimistes, moins dépressifs… les lève ultra-tôt sont parés de toutes les vertus par des études qui se veulent scientifiques.

Or, pour se lever aux premières heures du jour, il n'existe pas 36 solutions. Soit on rogne sur son sommeil, ce qui n'est pas le meilleur moyen de rester en bonne santé, et entraîne rapidement des conséquences personnelles et professionnelles. Soit on se couche très tôt, dès le dîner avalé, avec toutes les conséquences qu'on imagine sur la vie familiale et sociale. Il est exact qu’une plus longue exposition à la lumière du jour est bénéfique, car elle encourage la production de la vitamine D. Mais quant au reste, tous les médecins s'accordent à dire qu’il est essentiel de respecter son rythme biologique. Attention donc à ne pas se priver de sommeil, fut-ce pour se donner l'illusion d'être un surhomme !