Quels objectifs définir pour réussir votre opération de stimulation interne ?

Les opérations d’incentive sont d’une efficacité remarquable pour booster les équipes commerciales et accroître le chiffre d’affaires. Mais attention de bien définir les leviers d’action.

Réussir son opération de stimulation interne ne s’improvise pas : tout est question de préparation… et d’activer les bons leviers. Dans la très grande majorité des cas, l’attractivité des récompenses proposées est l’élément déterminant dans la réussite d’une opération. La qualité de l’accompagnement et du conseil qui permettent également de mettre en place une mécanique d’incentive efficace de la conception du dispositif à sa mise en oeuvre. La collaboration avec un prestataire unique (offre globale) permet d’assurer un suivi à toutes les étapes du projet.

Bien récompenser ses participants, c’est essentiel ! La moitié des entreprises mesure la satisfaction de leurs participants internes, et ce quelque soit la taille de la structure. Quelques chiffres : 54% des PME et 53% pour les entreprises ayant plus de 1000 salariés mesurent cet indicateur clé.

Le graph suivant reprend les critères déterminants dans la réussite d’une opération de stimulation interne.

incentive

 

De même que les entreprises mesurent le ROI de leurs opérations (CA additionnel généré, parts de marché gagnées, nombre de clients recrutés…), elles attachent une importance capitale à la satisfaction des cibles animées : en termes de mécanique d’opérations, de récompenses, d’outils d’animation… L’opération de stimulation interne est aussi une affaire de fidélisation des collaborateurs !

Un dernier point important

Il faut établir des cibles prioritaires lors de ses opérations de stimulation. Dans le cas des opérations internes, elles sont à 46% composés des forces de ventes internes à l’entreprise. Les réseaux de distributions externe sont visés dans le cadre des opérations de stimulation… externe.

incentive et fidelisation