Actus RH

Soft skills : pourquoi et comment les valoriser ?

Voici comment identifier et valoriser vos soft skills et vous démarquer sur le marché du travail.
#Nouvelles méthodes recrutement #Recrutement #soft skills
17 février 2021
soft-skills

Vous l’avez sans doute remarqué : les offres d’emploi ne se contentent plus d’énumérer une liste de compétences techniques requises pour un poste. Les soft skills nécessaires, ou « compétences douces » en français, sont même parfois bien plus nombreuses. Dans un environnement digitalisé et concurrentiel, elles permettent en effet bien souvent de faire la différence entre deux candidats. Mais pourquoi ces compétences sont-elles si importantes aujourd’hui ? Comment valoriser ses soft skills pour décrocher un emploi ? On fait le point. 

 

Soft skills : de quoi parle-t-on ? 

Les soft skills correspondent aux compétences humaines, liées à la personnalité d’un individu. Elles dépassent donc très largement les compétences techniques acquises dans le cadre professionnel ou lors des études. 

 

On distingue trois grandes catégories de soft skills : 

  • Les compétences personnelles : intelligence émotionnelle, capacité d’engagement, curiosité, résilience ou encore enthousiasme. 
  • Les compétences sociales : communication, capacité d’intégration, leadership ou encore travail en équipe. 
  • Les compétences professionnelles : résistance au stress, esprit d’analyse ou encore capacité d’organisation.

 

Comment identifier ses soft skills ? 

Pour identifier ses soft skills, il est nécessaire dans un premier temps de réaliser un bilan seul ou avec l’accompagnement d’un professionnel en recrutement. Celui-ci concerne évidemment ses expériences professionnelles, mais pas seulement. Tous vos projets, loisirs, réalisations doivent également être analysés pour comprendre quels sont les soft skills que vous avez pu vous constituer ou approfondir tout au long de votre vie professionnelle. 

Dans le cadre de ce bilan, il est intéressant de faire appel à votre entourage. Votre famille, vos anciens professeurs, un collègue ou encore votre meilleur ami connaissent sans doute vos soft skills.  

 

Comment valoriser ses soft skills dans ses candidatures ?  

Sur votre C.V., vous pouvez prévoir une partie spécifique pour vos soft skills ou, au contraire, les intégrer naturellement, sous le titre de votre fonction ou dans la description de chaque poste. 

Dans votre lettre de motivation ou lors d’un entretien, pensez à toujours appuyer vos soft skills sur des expériences concrètes. Apprenez à bien les présenter et surtout à démontrer le lien entre ces compétences douces et le poste proposé. 

 

Pourquoi les soft skills sont-elles essentielles ? 

Parce qu’elles ne se périment pas, les soft skills sont précieuses, aussi bien pour l’entreprise que pour l’employé. Tout au long de votre carrière, elles vous permettront de faire face aux changements structurels et organisationnels de votre entreprise, de vous adapter à un nouveau poste, voire un nouveau métier. 

Enfin, la capacité de prendre des décisions ou de gérer ses équipes sont des capacités indispensables pour évoluer en tant que manager dans une entreprise.  

Même si vous disposez de peu de compétences ou d’expériences professionnelles, des soft skills savamment mises en avant lors de votre procédure d’embauche peuvent faire la différence par rapport aux autres candidats (gestion des équipes, négociation, intégrité). Elles améliorent donc votre employabilité et facilitent votre évolution tout au long de votre carrière.