Télétravail Edenred

Covid-19 et télétravail : de nouvelles possibilités pour les salariés

La crise sanitaire a permis aux salariés de certains secteurs professionnels de repenser leur mobilité, et d’envisager une nouvelle vie plus écologique.
#Nouvelles méthodes recrutement #Digitalisation #emploi
26 avril 2021
crise-sanitaire-recherche-emploi

Exercer ses tâches professionnelles depuis son domicile est devenu une pratique courante (1) pour de nombreux Français depuis le début de la crise sanitaire. Cette méthode de travail mobile présente de nombreux avantages. Elle a notamment permis aux salariés de certains secteurs professionnels de repenser leur mobilité, et d’envisager une nouvelle vie plus écologique. 

Recherche d’emploi : ce que change la crise sanitaire 

Des aspirations professionnelles modifiées 

La crise sanitaire due au coronavirus a modifié la recherche d’emploi de certains salariés, en fonction de leur domaine d’activité. Les demandeurs d’emploi cherchent davantage à se positionner sur des secteurs qui résistent à la crise, et doivent ainsi faire preuve d’adaptabilité. Le ministère du Travail œuvre pour assurer la protection des travailleurs et des emplois par la mise en place d'un protocole national face à l'épidémie de Covid-19.

Le télétravail est devenu un véritable levier pour l’emploi. La recherche d’emploi ne se fait plus forcément en fonction de la distance travail-domicile et des difficultés liées au transport (lieux non desservis par les transports en commun…). Avec le développement des méthodes de travail à distance, les possibilités de mobilité professionnelle augmentent, et les demandeurs d’emploi intègrent le télétravail dans leurs recherches. 

Cette méthode de travail est également un levier d’attractivité pour les entreprises. En effet, selon l’Apec (2), le télétravail est aujourd’hui considéré par 51 % des cadres comme un facteur de bien-être au travail. C’est bel et bien devenu un élément qui peut différencier une entreprise, et attirer ou fidéliser les employés sur un poste de travail. 

Le télétravail : une méthode de travail qui convainc les Français 

Selon l’Insee (3), le recours au télétravail a connu un véritable bond en 2020, notamment du côté des cadres. L’épidémie actuelle et le confinement ont ainsi accentué l’expérience du travail à distance avec 61 % des cadres en télétravail à temps plein dès mars 2020, selon une enquête publiée par l’Apec. Ils sont d’ailleurs 83 % à ne pas souhaiter revenir à un travail en présentiel à temps complet.   

Un sondage réalisé par Yougov (4) montre que les Français ayant télétravaillé durant le 1er confinement sont, dans l’ensemble, plutôt convaincus par cette méthode de travail. En effet, 75 % d’entre eux affirment souhaiter poursuivre avec ce mode de fonctionnement. 40 % d’entre eux sont favorables au maintien du télétravail pour 2 jours par semaine, tandis que 21 % souhaiteraient y recourir 5 jours par semaine. 

Les travailleurs interrogés y voient beaucoup d’avantages, pour leur activité professionnelle comme pour leur vie privée. En effet, ceux-ci évoquent une utilisation plus productive du temps habituellement consacré au trajet domicile-travail. Grâce au télétravail, les déplacements sont largement diminués, ce qui permet également de réduire le stress lié au trajet et, par conséquent, d’améliorer leur état de santé. Globalement, les personnes qui ont été confrontées au travail à distance ont eu la possibilité de trouver un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle grâce à l’instauration de cette nouvelle organisation. 

Enfin, la diminution des déplacements a permis de diminuer significativement l’impact carbone. L’ADEME estime à 271 kg eqCO2 (équivalent carbone) la réduction des gaz à effet de serre par jour de télétravail hebdomadaire. 

Les salariés à la recherche d’une meilleure qualité de vie 

Télétravail : vers un retour en périphérie des villes ? 

Le développement du travail à domicile pourrait permettre aux travailleurs de quitter les grandes villes pour s’installer en périphérie ou à la campagne. Ceux-ci seraient prêts à faire plus de kilomètres et avoir un temps de transport plus long pour aller au travail, en ayant la possibilité de le faire moins souvent dans la semaine. Ils souhaitent, par ce biais, profiter d’une meilleure qualité de vie à l’extérieur des grandes métropoles françaises. 

Selon une enquête menée par Citrix (5), 46 % des Français déclarent qu’ils pourraient envisager de quitter leur logement de métropole pour se diriger vers une zone rurale, à la condition de maintenir cette flexibilité qu’offre le télétravail. 52 % d’entre eux seraient même prêts à revoir leur salaire à la baisse en contrepartie d’un travail réalisable entièrement à distance. Cette enquête a également mis en évidence que les travailleurs ayant régulièrement recours au télétravail s’installent nettement plus facilement hors des zones urbaines. Avec ces évolutions vers le numérique, ces zones seraient de moins en moins considérées comme des facteurs de réussite professionnelle. 

Conserver ses avantages en tant que salarié 

Depuis fin 2019, la loi d’orientation des mobilités encourage les salariés à utiliser des moyens de transport alternatifs pour leurs trajets domicile-travail. La mise en place du forfait mobilités durables par le gouvernement présente ainsi différents avantages pour les salariés qui souhaitent s’éloigner des métropoles dans le cadre de leur activité sans pour autant augmenter leur budget dédié au transport.  

Ticket Mobilité® offre de nombreux avantages et permet : 

  • de prendre en charge une partie des coûts de déplacement des travailleurs qui doivent se rendre au sein de l’entreprise ;  

  • d’atténuer l’impact financier d’un trajet domicile-travail plus long pour les personnes ayant quitté les métropoles. 

La solution Ticket Restaurant® proposée par Edenred permet au salarié bénéficiaire de : 

  • profiter d’une pause déjeuner en extérieur ou au restaurant de l’entreprise lorsqu’il travaille en présentiel ;  

  • l’utiliser pour financer une partie de ses courses alimentaires quand il télétravaille. 

 La crise du Covid-19 a eu pour conséquence d’accélérer certaines tendances, comme le développement du télétravail et la recherche d’une meilleure qualité de vie au quotidien. Cette situation, appelée à évoluer dans le temps, pourrait nécessiter une adaptation particulière des entreprises, incluant une évaluation des risques et la mise en place de mesures de prévention pour assurer la sécurité de chacun. 

  

1 D’après un sondage Odoxa, 24 % des Français pratiquaient régulièrement le télétravail pendant le 1er confinement, et sont aujourd’hui encore 14 %. 

2 Étude de l’Apec menée en ligne entre septembre et octobre 2020 auprès de 2025 cadres. 

3 Étude de l’Insee parue le 14 octobre 2020. 

4 Sondage Yougov réalisé en septembre 2020 auprès de 1 043 personnes représentatives de la population nationale âgée de 18 ans et plus. 

5 Enquête menée par Citrix entre le 23 novembre et le 1er décembre 2020 auprès de 1 000 employés de bureau.