Ecrit par François Jeanne • Le 24/12/2014

6 scènes cultes au restaurant

Les scènes cultes au restaurant sont innombrables. En voici six particulièrement savoureuses, à visionner d'ici au Réveillon !

Avantages salariés . Inspiration

Les scènes cultes au restaurant sont innombrables. En voici huit particulièrement savoureuses, à visionner d'ici au Réveillon !

Le cinéma fêtera en 2015 ses 120 années d’existence. La chaude atmosphère des plateaux, la camaraderie entre les vedettes de l’écran, tout cela explique-t-il pourquoi les cinéastes de tous les pays accordent une telle importance aux moments de convivialité dans leurs films, au restaurant, entre amis, entre amoureux ou encore en famille ? Toujours est-il que dès les débuts du cinéma muet, les scènes cultes à table abondent. En voici une sélection, à compléter avec vos propres préférées !

Quand l’ambiance compte plus que la pitance : Dans La ruée vers l’or, Charlot, qui a tellement battu la semelle pour tenter de décrocher un petit boulot, décide de la passer à la casserole pour régaler son invité.

Peu importe le lieu, pourvu qu’il y ait des pâtes (et de l’ivresse) : Dans le même ordre d’idée, nul besoin non plus pour le Clochard de retenir le plus beau restaurant de la ville pour séduire sa Belle, de toute façon déjà conquise. D'autant que le restaurateur sait se met en quatre pour sublimer son boui-boui. La Belle et le Clochard :

Qui conseillerait aujourd'hui "Pour votre santé, mangez salé, gras, sucré" ? Au début des années 60, le Programme national nutrition santé (PNNS) n'était pas encore à l'ordre du jour. Du coup, Lino Ventura se lâche sans modération dans Les Barbouzes, sous le regard peu amène de son supérieur hiérarchique – et hiératique, pour le coup.

Mais que mangent vraiment les Américains entre collègues au restaurant ? On peut se le demander en regardant cette scène des Affranchis de Scorcese, qui a valu un Oscar à Joe Pesci. Quelqu'un devinera t-il ce qu’il y avait sur la table ?

En revanche, la curiosité culinaire peut être un vilain défaut : Par exemple comme dans Les Bronzés font du ski, où le goût de l’exotisme rural, combiné à l’incapacité de refuser ce qui est proposé gentiment, mène Michel Blanc et ses potes sur des chemins de traverse, avec beaucoup de cahots (gastriques en l’occurrence).

Après tout, l’important se trouve peut-être de l’autre côté de l’assiette. Incontestablement, John Travolta a de bonnes raisons de le croire dans cet extrait de Pulp Fiction. Il faut dire qu'il y a Uma Thurman de l’autre côté de la paille du Milk Shake.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous nos lecteurs !