Ecrit par Alain Lamour • Le 20/07/2015

Du nouveau dans les aides à l'apprentissage

1,100 euros par trimestre, soit 4,400 euros par an. Depuis le 1er juillet dernier, les entreprises de moins de 11 salariés, qui ont recruté un apprenti mineur à compter du 1er juin 2015 peuvent bénéficier de cette aide financière.

Avantages salariés . Formation. Reconnaissance

1,100 euros par trimestre, soit 4,400 euros par an. Depuis le 1er juillet dernier, les entreprises de moins de 11 salariés, qui ont recruté un apprenti mineur à compter du 1er juin 2015 peuvent bénéficier de cette aide financière, en plus des nombreux dispositifs existants. Cela suffira t-il à rejoindre l'Allemagne et ses 1,5 millions d'apprentis ?

Des aides et des crédits

Cette aide est cumulable avec d'autres dispositifs : la prime à l'apprentissage pour les très petites entreprises d'un montant de 1 000 euros, versée par les Régions ; l'aide au recrutement d'un apprenti supplémentaire, du même montant et également versée par les Régions aux entreprises de moins de 250 salariés.

Rappelons qu'en outre toutes les entreprises peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt de 1,600 euros pour la première année d'une formation de niveau III ou inférieure (BTS, DUT, CAP…), et jusqu'à 2,200 euros pour les apprentis reconnus travailleurs handicapés.

Le contrat de génération

Dans le cadre du contrat de génération, les entreprises de moins de 300 salariés comptant un salarié âgé de plus de 57 ans peuvent toucher 4,000 euros par an pendant 3 ans - à condition de recruter l'apprenti au terme de son contrat.

L'apprentissage entre dans la catégorie des contrats favorisant l’insertion professionnelle. Ces contrats donnent droit à une déduction fiscale de taxe d’apprentissage pour les entreprises de 250 salariés qui comptent plus de 5% de contrats de ce type.

Enfin, l'apprentissage donne lieu à des exonérations de cotisations sociales.

Autant de dispositifs qui visent à atteindre l'objectif gouvernemental : atteindre les 500 000 apprentis en 2017. Un objectif ambitieux, puisque seulement 270,000 nouveaux contrats ont été signés en 2014.

 

Pour en savoir plus : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/jcms/pa_5012/navigation/accueil