Ecrit par François Jeanne • Le 24/06/2015

Orchestra-Prémaman : une Cantina sur mesure

Le temps des salades gourmandes est revenu, et la cuisine italienne est à nouveau à l’honneur. Au restaurant La Cantina, à Saint-Aunes près de Montpellier, nous partageons antipasti et desserts transalpins avec Philippe Fontes, Cécile Gautier et Héloïse Pruvost, tous collaborateurs d'Orchestra, la marque de vêtements pour enfants.

Avantages salariés . Carte ticket restaurant. Titres restaurant

Le temps des salades gourmandes est revenu, et la cuisine italienne est à nouveau à l’honneur. Au restaurant La Cantina, à Saint-Aunes près de Montpellier, nous partageons antipasti et desserts transalpins avec Philippe Fontes, Cécile Gautier et Héloïse Pruvost, tous collaborateurs d'Orchestra, la marque de vêtements pour enfants.

Par François Jeanne, reporter pour Manager Attitude

La Cantina est perchée en pleine nature sur une colline à quelques kilomètres de Montpellier, toute proche de la zone d’activités économiques de Saint-Aunes. L’endroit se révèle bien pratique pour se changer les idées et faire une exception aux habitudes de déjeuner, généralement pris avec les collègues dans une salle commune de l’entreprise, ou lors d’un bref aller-retour à la maison pour ceux qui résident assez près.

Recrutement : pas si facile

Le restaurant est bien ventilé, une qualité appréciable ce vendredi où le mercure dépasse les 30 degrés. Les trois collaborateurs d’Orchestra Prémaman, Sylvain Lombrail le responsable commercial Edenred, et votre serviteur, trouvons place à l’intérieur. La commande est vite passée : salades gourmandes pour les uns, pâtes fraîches maison pour les autres.  Héloïse Pruvost, responsable du recrutement, attend  un heureux évènement à l’automne. En attendant, elle continue de rechercher des experts, dans tous les domaines, pour une entreprise qui compte en France près de 1500 salariés, dont près de 500 sur la région montpelliéraine. « Le recrutement n’est pas aussi facile qu’il y parait. Orchestra, qui est né ici, reste un peu à part dans la région. Contrairement au Nord de la France, il n’y a pas chez nous une tradition industrielle autour de la confection. Du coup certains postes de modélistes par exemple, sont assez délicats à pourvoir ».

Vacances, fadas et robots domestiques

Il y a pourtant bien des raisons de s’installer en Languedoc Roussillon. Pas seulement à cause du soleil et de la mer, dont, en bonne « sudiste », Cécile Gautier, la spécialiste métiers ERP, s’éloigne autant que possible l’été. « Cette année, nous partons en Alsace ». En Alsace ? Devant l’étonnement de ses collègues, elle explique que chaque année pour les grandes vacances, avec quelques couples d’amis et leurs enfants, un grand tirage au sort permet de déterminer une nouvelle destination à découvrir. Un moyen original de se passer des conseils des agences de voyages !

Le sportif Philippe Fontes, qui a introduit et déployé la carte Ticket Restaurant® chez Orchestra, ne manque pas non plus d’idées. Il vient de participer à la course des « Fadas », une version locale du « Mud-Day » organisée dans la ville voisine de Lattes. Il se promet de former des équipes de l’entreprise en vue des prochaines éditions.

L’ambiance du repas est à l’image de celle de la région, et d'un week-end qui s’annonce détendu. Chacun évoque ses objectifs domestiques du moment. Par exemple, le réglage d’un robot ménager censé nettoyer les pièces de la maison, mais qui ne passe pas partout, et au sujet duquel il faut surtout faire de la pédagogie… avec le chien de la maison qui ne supporte pas l’intrus ! Sylvain Lombrail, qui réside près de Toulouse, échange quelques tuyaux à propos des plus beaux villages de sa région avec Héloïse Pruvost qui en est également originaire.  Quant à Cecile Gautier, elle prépare à un beau défi pour la rentrée : s’expatrier pendant plusieurs semaines à Bruxelles, le temps de mettre en place la version locale de l’ERP choisi par Orchestra. Il va falloir préparer sa petite famille à son absence et elle a déjà prévu de les faire venir quelques jours dans le "grand Nord" !

Un nouveau concept de magasin

Le métier ressurgit. Car, justement en Belgique, émerge une nouvelle famille de magasins, beaucoup plus grands (jusqu’à 5000 m2). « Il est loin le temps des petites surfaces dans les centres villes, et même celui de l’éloignement dans les zones commerciales en périphérie. De nouveaux concepts apparaissent, explique Philippe Fontes. En plus des espaces dédiés à la vente de nos vêtements, ces magasins intègrent d’autres services et d'autres enseignes. En Belgique, nous aurons ainsi un espace cafétéria, et un espace pour les jouets, grâce à un partenariat avec King Jouet ».

Le repas se poursuit, toujours raisonnable même au moment des desserts - avec quelques nuances. On trouve un compromis en commandant cafés et thés gourmands. De quoi reprendre des forces avant de repartir au bureau. Car les projets n’y manquent pas. Entre le développement des ventes en ligne, celui des systèmes de « click and collect » et le réseau de franchisés, la dynamique d’Orchestra Prémaman ne semble pas ralentir. Une bonne nouvelle pour la région Languedoc Roussillon qui, après des difficultés industrielles ces dernières années, voit aujourd'hui grandir de beaux fleurons, notamment dans le domaine des nouvelles technologies. J'y reviendrai avec plaisir !