Ecrit par Bill Mann • Le 24/01/2017

Webinaire, webconférence : un outil encore sous-exploité

Présenter ses vœux à des collaborateurs dispersés aux quatre coins du monde ? Inviter des prospects à assister à une table-ronde sur un sujet qui compte pour eux ?

Gestion de l'entreprise . Digitalisation. Dématérialisation

Présenter ses vœux à des collaborateurs dispersés aux quatre coins du monde ? Inviter des prospects à assister à une table-ronde sur un sujet qui compte pour eux ? Offrir une formation interactive à ses revendeurs sans qu’ils aient à se déplacer ? Faire la démonstration des nouvelles fonctionnalités d’un de vos produits à vos clients ? Les webinaires, réunions à distance, offrent de nombreuses possibilités. Encore faut-il savoir les préparer et les exploiter.

Un outil en plein développement

Organiser un webinaire – encore appelé webinar, ou webconférence, consiste à réunir dans une salle virtuelle des participants inscrits, à partager votre écran avec eux, à leur parler en direct et à répondre à leurs questions, presque comme si vous étiez rassemblés en un lieu unique.

Voici encore deux ou trois ans, il y avait fort à parier que, quand vous invitiez à participer à un webinaire, il s’agirait d’une première expérience pour la grande majorité. C’est moins le cas aujourd’hui, même si leur usage est plus répandu parmi les marketeurs et les technophiles que dans la communauté des poseurs de moquette. L’outil a trouvé sa place dans la panoplie des startups comme des grandes entreprises.

Des technologies à la portée de tous

De quoi avez-vous besoin pour organiser un webinaire ? A vrai dire, pas grand-chose. Un ordinateur avec une connexion correcte (de préférence filaire), un casque-microphone (à partir de 30€), et un abonnement à des services comme GoToWebinar (Citrix), WebEx (Cisco), ON24 et beaucoup d’autres. Et si vous répugnez à payer 60 € par mois (GoToWebinar) pour organiser autant de webinaires que vous voulez avec un support et une sécurité de service, ou si votre public est captif, vous pouvez vous tourner vers les outils gratuits comme par exemple Hangouts on air (Google), YouTube Connect (depuis un Smartphone), Jitsimeet, voire Periscope. Les outils offrent généralement différentes formules suivant le nombre de participants qui peuvent suivre la session. Enfin vous pouvez aussi dans certains cas déléguer l’organisation, mais aussi le recrutement et le suivi, à un prestataire comme Webikeo.

De nombreux avantages pratiques

Les avantages des webinaires sur les réunions physiques ne manquent pas, et parmi eux :

  • pas de stress sur les no-shows : vous êtes le seul à connaître le nombre de participants. Si un seul de vos prospects s’est connecté, vous n’aurez pas à rameuter vos collègues au dernier moment pour ne pas lui laisser la désagréable impression d’être coincé…
  • vous savez qui s’est inscrit, qui est venu, qui est parti au bout de dix minutes…
  • pas de temps ni d’argent à consacrer à la location de salle,
  • inutile d’organiser un tour de France, on peut se connecter de partout, y compris de l’étranger. La connexion est gratuite pour les participants.
  • la session peut être enregistrée, et elle pourra être visionnée n’importe quand, y compris via un formulaire si vous en organisez l’accès en conséquence,
  • et bien d’autres avantages.

Une pratique exigeante, un processus complet

Un webinaire, ça se travaille au moins autant qu’une présentation en « présenciel ». Et même davantage, parce que malgré les efforts des prestataires vous disposerez de bien moins de feed-back sur la participation réelle des présents. S’ils s’endorment derrière leur écran, vous ne le verrez pas… mais ça sera tout autant de votre faute ! Les interventions, les slides, le timbre des voix, l’interactivité, la technique : tout doit être au point le jour J, à l’heure H. Le webinaire est un art exigeant pour les présentateurs. Il est impératif de répéter au préalable.

Engager au préalable par un sondage sur le contenu souhaité, susciter des questions, encourager une prochaine étape ou offrir un call to action : autant de dimensions que permettent les outils les plus sophistiqués. Mais vous ne ferez pas l’économie du principe fondateur du marketing direct : tout commence par le fichier, tout finit par le fichier… Autrement dit, il vous faudra réussir le faire venir, être bons pendant le webinaire, et savoir exploiter les participations sans croire que chaque personne présente meurt forcément d’envie de vous !