Ecrit par Bill Mann • Le 02/06/2014

Intérêts et limites du marketing RH

Dans un article intitulé « DRH : la tentation du marketing », paru dans Le Monde, Jean-Marc Le Gall, conseil en stratégies sociales et professeur associé au Celsa revient sur le double défi interne et externe auquel sont confrontés les DRH aujourd’hui.

Ressources Humaines . Accompagnement du changement. DRH. Organisation

Dans un article intitulé « DRH : la tentation du marketing », paru dans Le Monde, Jean-Marc Le Gall, conseil en stratégies sociales et professeur associé au Celsa revient sur le double défi interne et externe auquel sont confrontés les DRH aujourd’hui.

Docteur en Sciences économiques et diplômé de Sciences-Po Paris, Jean-Marc Le Gall, est un ancien DRH. Il est l’auteur de l’Entreprise irréprochable, paru en 2011 chez Desclée De Brouwer, dans lequel il souligne que les insatisfactions croissantes des salariés (partage des profits, conditions de travail, niveau de stress, distance d’avec les dirigeants) appelle des réponses innovantes.

Comment être à la fois attractif sur le marché du travail tout en se prémunissant contre les mauvaises pratiques en interne ? L’auteur revient sur les intérêts et les limites du marketing RH, lequel partage avec le marketing classique l’objectif d’acquisition – de talents ou de clients – et de rétention – fidélisation des meilleurs.
Selon lui, les techniques du marketing peuvent permettre de dynamiser les politiques RH et manageriales… mais elles impliquent un cadrage rigoureux.

Où s’arrête l‘analogie ? Pourquoi le modèle marketing ne peut-il pas s’appliquer complétement au domaine RH, tout particulièrement dans le domaine interne ? Pour Jean-Marc Le Gall, il convient de rester prudent…

Lire l'article sur LeMonde.fr