Télétravail Edenred

Des idées pour télétravailler au calme

Il n'est pas toujours possible de télétravailler dans de bonnes conditions chez soi. Il existe d'autres solutions pour travailler à distance dans un environnement adapté.
#dematerialisation #performances salariés #Télétravail #Motivation salaries
19 mars 2021
teletravail-chambre-hotel

Le télétravail est souvent effectué depuis le domicile et pourtant 73 % des télétravailleurs n’ont pas de pièce dédiée au travail chez eux (1). Les espaces de coworking classiques ou les cafés ne sont pas toujours ouverts en ce moment pour se concentrer, téléphoner ou faire des réunions. Plusieurs solutions émergent pour télétravailler au calme ailleurs que chez soi.

Réserver une chambre d’hôtel pour télétravailler

Pour rentabiliser leurs chambres inutilisées en journée, certains hôtels ont décidé de les louer aux télétravailleurs, sur les horaires de bureau. Ce système de « day use » n’est pas nouveau, il était traditionnellement utilisé par les hommes d’affaires souvent en déplacement, surtout dans les pays anglo-saxons. Cette location de chambre à la journée ou à l’heure leur permet de se reposer ou de travailler entre deux avions ou trains.

Les hôtels proposant traditionnellement ce service se trouvaient souvent à proximité des gares et des aéroports. Depuis septembre 2020, le groupe AccorHotels développe la solution Hotel Office sur ce même principe. Les chambres sont réservables par le salarié ou directement par l’entreprise, de 9 h à 18 h pour un tarif allant de 30 à 160 € en fonction du standing de l’établissement.

Le collaborateur en télétravail bénéficie d’un accès au Wi-Fi gratuit, d’un bureau et peut s’accorder une pause sieste en milieu de journée. Il est possible de se faire livrer un déjeuner dans la chambre et d’utiliser le room service. Le travail à l’extérieur de chez soi lui permet aussi d’avoir une vraie séparation entre vie professionnelle et personnelle. Il gagne en productivité, car il est moins dérangé qu’à la maison ou au bureau.

D’autres hôtels et chaînes proposent des services similaires, comme SoRoom ou Dayuse qui se sont spécialisés dans la réservation de chambres à l’heure. Certains hôtels indépendants mettent également à disposition des chambres à la journée ou la privatisation de salons pour des réunions ou du coworking.

Des restaurants transformés en espaces de coworking

Les restaurants ne peuvent plus assurer leur activité traditionnelle en dehors de la vente à emporter. Certains ont reconverti leurs salles de restauration en espace de coworking pour organiser par exemple des réunions en visioconférence. Ceux qui possèdent de petits salons annexes les mettent à disposition des télétravailleurs. Cela leur permet de déjeuner à l’extérieur en utilisant Ticket Restaurant et de prolonger l’après-midi en télétravail au calme.

Le groupe Best Western Hotels & Resort a lancé MyWO, un service de coworking dans une quinzaine de ses établissements. Les télétravailleurs bénéficient d’un accès libre à l’espace « lobby » moyennant une consommation payable par Ticket Restaurant. Ils peuvent aussi louer un salon calme et isolé à l’heure ou à la demi-journée ou réserver des salles de réunion dédiées.

Louer un bureau libre dans une grande entreprise

Avec la généralisation du télétravail, certaines grandes entreprises disposent désormais de bureaux vacants plusieurs jours par semaine. Le service Now Connected de BNP Paribas et Now Coworking met en relation les télétravailleurs ou indépendants et les entreprises disposant de locaux. Elles peuvent ainsi louer leurs bureaux vacants à des PME, des start-ups ou des indépendants qui veulent des endroits calmes et bien équipés en dehors des coworkings classiques.

Louer un appartement en coworking

La plateforme Officeriders (2) fonctionne comme AirBnb, mais dédié aux espaces de travail privés. Un télétravailleur ou un indépendant ouvre son appartement à d’autres coworkers, pour une journée ou une demi-journée. Cela permet à chacun d’entre eux d’éviter la solitude du travail à domicile et de bénéficier d’un environnement calme et studieux. Cette solution est souvent moins coûteuse (10 à 15 € par jour) et plus informelle qu’un espace de coworking spécialisé.

Ce système est pour l’instant disponible sur Paris et quelques grandes villes (Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Montpellier et Strasbourg).

La location de chambres à l’hôtel, d’appartements privés ou de bureaux libres est de plus en plus utilisée par les entreprises pour les télétravailleurs. Souvent plus pratique et plus souple que le coworking, cette solution est moins onéreuse. Elle permet aussi au secteur hôtelier, assez touché par la crise sanitaire, de diversifier son activité.


Sources :

  1. https://www.deskeo.fr/blog/sondage-coronavirus-teletravail/
  2. https://www.officeriders.com/fr/guides/espace-de-coworking

https://www.capital.fr/votre-carriere/livraison-de-repas-outils-collaboratifs-ces-entrepreneurs-font-du-teletravail-leur-business-1384914