Gestion de l'entreprise

Entretien avec l'expert RH Gaël Chatelain-Berry : l'entreprise à la carte, fantasme ou réalité ?

Edenred France s’est associé à l’expert RH Gaël Chatelain-Berry pour co-créer « L’entreprise à la carte, fantasme ou réalité ? » un Objet Editorial Non Identifié, à lire et à écouter ! Faut-il que l’entreprise s’adapte de façon individualisée aux attentes des salariés ou les traite de façon indifférenciée pour sauvegarder le collectif  ? Telle est la question abordée au travers de ce contenu singulier. Quatre chapitres font le tour du sujet, dédiés à quatre enjeux clés des équipes RH aujourd’hui : l’expérience collaborateur, le travail hybride, le sens et les enjeux managériaux. 
#Management #santé #performances salariés
17 juin 2022
L'entreprise à la carte - Gael Chatelain.jpg

Première partie de notre entretien avec Gaël Chatelain-Berry à l’occasion de la sortie de « L’entreprise à la carte... Fantasme ou réalité ? », une co-création basée sur une série de sondages réalisés par Gaël Chatelain-Berry sur son profil Linkedin, pour donner la parole aux décideurs et aux salariés.

Edenred France : Pourquoi cette collaboration avec Edenred France ?

GCB : Tout naturellement, en tant qu’expert RH, la thématique m’interpelle et je me suis senti légitime pour écrire sur ce sujet. L’entreprise à la carte, la flexibilité, le bien-être sont effectivement mes thématiques de prédilection, que j’aborde au travers du concept de management bienveillant développé dans mes différents ouvrages. Je me suis également senti en phase avec les valeurs d’Edenred France. Je ne pourrais pas travailler avec n’importe quelle entreprise et je refuse beaucoup de propositions de partenariats. Cette collaboration avec Edenred France est quelque chose qui va être impactant et ça a été une très belle aventure.

EF : Pourquoi selon toi, ce contenu est-il impactant ?

GCB : En toute humilité, ma forme d’écriture depuis mon premier livre n’a littéralement rien de révolutionnaire. Ce dont on manque cruellement en entreprise depuis des années c’est de bon sens. Rappeler quelques règles de bon sens sur le bien-être, le travail hybride, le management, c’est impactant et nécessaire. Cela fait maintenant des années que je travaille et que j’écris sur ces sujets et l’évolution est lente dans la réalité que vivent au quotidien les salariés. Les sondages ont été particulièrement engageants auprès de ma communauté sur LinkedIn, qui a réagi et s’est impliquée par rapport aux questions posées. La plupart ont dépassé les 2000 votes et celui sur les enjeux managériaux en a obtenu plus de 3000 ! Répondre à un sondage a un impact, cela montre que les répondants se posent eux-mêmes la question. Au quotidien, on vit sa vie professionnelle sans se poser de questions comme, « Est-ce que mon entreprise s’occupe de moi ? » par exemple. Le contenu ressemble à ce qu’on avait en tête en décidant de faire ce partenariat. Quelque chose de simple, court, mais qui donne des clés intéressantes.

EF : « L’entreprise à la carte » sort à l’occasion de la Semaine de la QVT (Qualité de Vie au Travail). Quel regard portes-tu sur cette semaine-là ?

GCB : Je suis très content que « L’entreprise à la carte » sorte symboliquement au moment de la semaine de la QVT mais je pense que notre ouvrage aura une durée de vie qui ira bien au-delà. Pour moi, la QVT doit se travailler au quotidien, en permanence, tous les jours de l’année. Dans des entreprises comme Edenred France, j’ai pu constater que c’est le cas. Espérons, croisons les doigts, pour que dans cinq ans ce livre nous paraisse ridicule. Qu’il nous fera rire quand on le lira, en se disant que bien évidemment tous ces problèmes là sont réglés.

EF : Pour toi, quels sont les enjeux RH incontournables aujourd’hui ?

GCB : Mon rêve, c’est qu’un jour, il n’y ait plus de burnout en France. C’est mon combat. 2 millions et demi de salariés sont en burnout sévère. Quand on connait la violence et la puissance d’un burnout et à quel point c’est facilement évitable, cela me rend fou. Au-delà de ce sujet, les enjeux RH sont extrêmement larges. Mais le premier enjeu selon moi, est la souffrance au travail. Commençons par faire en sorte que les collaborateurs viennent travailler avec envie. Pour les entreprises, les enjeux derrière le bien-être au travail sont de pouvoir fidéliser, recruter, motiver et engager. Toutes les études le montrent, un salarié qui est bien dans sa peau est dix fois plus efficace qu’un salarié dépressif.

EF : En tant qu’expert, quel regard portes-tu sur l’évolution des RH aujourd’hui ?

GCB : Je suis extrêmement content, parce que depuis la pandémie, les ressources humaines sont considérées comme un des services les plus stratégiques de l’entreprise. Les ressources humaines ne sont plus réduites à des fonctions purement juridiques ou matérielles. Dans le contexte actuel de pénurie de talents dans certains secteurs, les RH sont au centre de la stratégie. Dans certaines entreprises, elles ont enfin intégré le comité exécutif, ce qui montre ce changement de regard. Finalement, il n’y a rien de véritablement nouveau dans les organisations : on a juste vécu trois décennies en oubliant que l’humain est la matière première de l’entreprise.

Téléchargez « L’entreprise à la carte... fantasme ou réalité ? »

Ecoutez ici le chapitre 1 de "L'entreprise à la carte,... Fantasme ou réalité", sur les plateformes d'écoute du podcast HappyWork de Gaël Chatelain Berry !

La suite de notre entretien avec Gaël Chatelain-Berry arrive très bientôt !