Vente et Commerce

Les nouvelles règles sanitaires de la restauration et les dispositifs en faveur des restaurants

Découvrez le nouveau protocole sanitaire pour les restaurants et comment bénéficiez des aides financières du gouvernement
#ticket restaurant #Déjeuner #Alimentation
21 mai 2021
regles-sanitaires-restaurants

Le jeudi 29 avril 2021 Emmanuel Macron a annoncé la fin du confinement en 3 temps. Le 19 mai 2021 sonne la reprise de l’activité des HCR (Hôtel, Café, Restaurant). Afin d’aborder la réouverture de façon réglementaire dans le secteur, quelles bases du protocole sanitaire faut-il retenir et de quels dispositifs d’aides aux entreprises pouvez-vous bénéficier ?

Les règles de distanciation et d’accueil

Le protocole sanitaire renforcé demeure toujours en vigueur à la réouverture des établissements[1].

Dans un premier temps, le 19 mai et jusqu’au 8 juin, l’accueil du public se fera essentiellement en terrasse ouverte.

Il faudra respecter un nombre maximum de 6 personnes à table, avec une distance d’un mètre. Il est possible d’installer des séparations telles que paravent, jardinière, paroi à hauteur des personnes, pour une organisation optimale des terrasses. À noter : selon le protocole renforcé du secteur HCR, la consommation debout est interdite[2] !

La capacité d’accueil, ou jauge, par rapport au public habituellement accueilli, équivaut à 50 % du public pouvant être reçu. La jauge maximale de l’établissement et le rappel des règles sanitaires devront être obligatoirement affichés et visibles de l’extérieur du restaurant.

Dès le 9 juin, cette jauge sera de 100 % de la capacité des terrasses. En revanche, à cette date la capacité d’accueil en intérieur sera de 50 %.

À partir du 30 juin, l’accueil des clients se fait en intérieur et en extérieur sans aucune jauge requise et il n’y a plus de limitation du nombre de personnes à table.

Le paiement se fait de préférence sans contact, à table pour limiter les déplacements. Il est toutefois possible de payer par tous autres moyens. De cette façon vous pouvez également utiliser vos Tickets-Restaurants.

Les titres-restaurants 2020

Ils représentaient 700 millions d’euros au 1er janvier 2021. Afin de soutenir la restauration[3] dans cette crise sanitaire, le gouvernement encourage l’utilisation des titres-restaurants. La date de validité et la valeur des titres sont ainsi prolongées jusqu’au 31 août 2021[4].

La valeur des Tickets-Restaurants passe à un plafond journalier de 19 euros à 38 euros. Ils sont utilisables les dimanches et jours fériés, en click and collect et livraison.

Vous pouvez également les échanger gratuitement et récupérer le même nombre de titres contre une nouvelle version.

Le QR Code ou le carnet de rappel

Les restaurants peuvent, au moment de l’accueil du client, promouvoir l’application TousAntiCovid. Les établissements mettent en place une version papier du QR Code sur laquelle figurent les coordonnées, la date et l'heure d’arrivée du client : c’est le carnet de rappel[5]. Les données récoltées sont détruites sous un délai de 30 jours.

Le QR Code est un format numérique du carnet de rappel. Il est à scanner via l’application TousAntiCovid. Il est préférable de l’afficher à l’entrée ou sur les tables, de manière accessible. L’établissement doit générer, toutes les semaines, un QR Code unique sur le site du ministère : https://qrcode.tousanticovid.gouv.fr

Le passeport sanitaire ou certificat vert

Concernant l'accueil des citoyens de l’UE[6], le contrôle de la vaccination via le passeport sanitaire ne concerne pas les HCR (Hôtel, Café, Restaurant).

Cependant, vous serez rassuré par la clientèle provenant de l’UE, qui aura la garantie d’avoir des tests PCR négatifs récents et des certificats de vaccination lors de son séjour en France. L’accueil de ce public se fera donc, de la même façon, avec le carnet de rappel et le QR Code.

Le port du masque et le gel hydroalcoolique

Il est à rappeler que le port du masque reste obligatoire dès l’âge de 11 ans, lors de chaque déplacement, pendant la commande et au moment du paiement.

Le gel hydroalcoolique est mis à disposition de la clientèle réglementairement, à l’entrée/sortie, aux terrasses et aux toilettes.

La désinfection et l’aération des locaux doivent se faire de façon naturelle (portes ou fenêtres) ou mécanique.

Le sas de désinfection pourrait venir en supplément du masque et du gel hydroalcoolique.

Le sas de désinfection

Le Medef se positionne pour l’installation du sas de désinfection par ionisation, afin d’éviter un éventuel reconfinement. Le sas serait une solution complémentaire au masque et au gel hydroalcoolique à l’entrée de l’établissement.

L’installation à un coût qui se révèle élevé, de 8 000 à 30 000 euros. Toutefois, il existe une alternative telle que le tunnel gonflable, pour 2 500 euros[7].

Ce système a pour but de rassurer la clientèle : il élimine les virus en dix secondes, aussi bien sur les vêtements que sur les personnes. Le protocole de désinfection reste un sujet difficile à traiter au niveau des locaux, du matériel et à l’échelle humaine. Et ce, en termes de temps et de moyens.

Les dispositifs d’aides de l’État

Pour soutenir la réouverture progressive des restaurants, début juin[8], le gouvernement maintien et améliore le fonds de solidarité. Une perte du chiffre d’affaires, quel que soit son montant, donne désormais accès à ce dispositif. L’aide sera dégressive, sur 3 mois (juin, juillet et août). Au mois d’août, une concertation se déroulera pour faire un état des lieux du secteur et réajuster les aides.

La demande de prise en charge des coûts fixes pour les mois de mai et juin doit se faire en juin. Pour recourir à ce dispositif, il faut avoir bénéficié du fonds de solidarité et avoir subi une perte de chiffre d’affaires. Les demandes sont à déposer, via votre espace professionnel, sur : https://www.impots.gouv.fr

Le plan « spécifique Covid-19 » de règlement des dettes fiscales dues au 31 décembre 2020 est prolongé. Le paiement de vos impôts peut se faire sur une période de 12, 24 ou 36 mois. Les demandes doivent être adressées, au plus tard, le 30 juin 2021 via votre espace personnel.

Les nouvelles règles sanitaires constituent un prolongement des mesures déjà mises en place. Cependant, l’organisation et les automatismes sanitaires devront être intégrés au plus vite. Ce sont les protocoles suivis qui pérenniseront la reprise de l'activité touristique.

Il est nécessaire, aussi, de rester informé des dispositifs de soutien aux entreprises, qui constitueront une aide non négligeable à la relance de l’activité des restaurants.